L'express leaks du dimanche 22 mai au vendredi 27 mai

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Publicité
Publicité

Réunion fraternelle dans un hôtel de «proches du pouvoir»

Un regroupement fraternel se tiendra aujourd’hui dans un hôtel cinq étoiles sur la côte ouest dont les propriétaires sont proches du pouvoir actuel. Bien que ce soit un rassemblement limité à 50 personnes, les invités ont été triés sur le volet pour cette réunion annuelle. Ce qui intrigue certains, c’est le lieu choisi pour cet événement. Ils y voient un rapprochement avec l’hôtel du gouvernement.

À l’unanimité cette fois

C’est à l’unanimité que les 12 parlementaires du Parti travailliste (PTr) ont pris la décision de ne pas saluer le speaker quand il pénètre et sort de l’Hémicycle. Une décision prise mardi matin, surtout après que le président du parti a été expulsé deux mardis de suite par Sooroojdev Phokeer. En revanche, il n’y avait pas l’unanimité la dernière fois quand la décision avait été prise de faire montre de respect à l’égard du speaker. Au moins deux d’entre eux avaient objecté à se mettre debout lorsque le speaker entre et sort du Parlement. «Sa li pas pou sanzé sa» , c’est le message qui a été circulé parmi les députés du PTr.

Service personnalisé

Des «chief canvassers» appellent quelques personnalités, au nom du commissaire électoral, pour s’assurer que l’exercice de recensement se passe bien. Le bureau d’Irfan Rahman veut redoubler de vigilance après les nombreuses critiques reçues. La dernière en date est venue de celle que l’on n’attendait pas : Ameenah GuribFakim, qui a choisi d’évoquer son cas personnel.

Porter la bonne parole

On voit souvent ce chargé de communication d’une compagnie d’État en train d’animer une émission religieuse à la télévision nationale. Est-il payé pour le faire ou le fait-il gratuitement ? se demande un journaliste de la MBC. «S’il est payé, pourquoi ne pas laisser ce travail à quelqu’un qui a besoin de ce pécule ?» Deux emplois dans le public pour un journaliste ? C’est peut-être pour cela qu’il prend tout son temps pour répondre à la presse, ou expédie des réponses d’une ligne.

Bilan introuvable

Les employés de la Banque de Maurice (BoM) ont chacun leur explication sur le fait que le bilan mensuel n’est pas disponible. En attendant le Budget, c’est devenu le talk de la BoM Tower. Quant aux fonds de la MIC, des consignes ont été données de faire «labous dou» au niveau des employés, parce que les entreprises ont déjà empoché leur dû et certaines ont même décaissé des dividendes.

Le métro arc-en-ciel

Jubilation parmi l’équipe dirigeante du Collectif Arc-en-Ciel. Leur demande pour habiller un des trains du Metro Express aux couleurs de l’arc en ciel a été acceptée. Y sera aussi affiché leur slogan «Ansam, nou lavi». Les célébrations pour une société sans discrimination et accueillant la grande famille LGBTQIA2S+ (Lesbian, Gay, Bisexual, Transgender, Queer and/or Questioning, Intersex, Asexual, Two-Spirit, and the countless affirmative ways in which people choose to self-identify) commencent le 3 juin et vont durer tout le mois prochain.

Ambiance pré-budgétaire

Ce n’est pas la grande entente au ministère des Finances où les récentes nominations ont créé des divisions, au point où certains hauts cadres ne se parlent plus. Plus grave, on parle désormais d’une dichotomie au sommet entre un clan pro-Manraj et un autre pro-Padayachy.

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x