Cité Vallijee: les Perrine pleurent leur fils mort à 48 jours

Avec le soutien de

Depuis le décès de Jaydon, son fils de 48 jours, Jean Alexandro Perrine, 28 ans, habitant de Cité Vallijee, est comme abruti. Il ne fait que pleurer. Il en va de même pour son épouse Tania. Bien que le rapport d’autopsie l’indique, il ne s’explique pas comment leur bébé a pu mourir d’un Sudden infant death syndrome dans son sommeil, le 23 mai.

Il raconte qu’il n’avait pas encore déclaré son fils mais que sa femme et lui avaient déjà choisi le prénom qu’ils allaient lui donner, à savoir Jaydon. «Il est le benjamin d’une fratrie de cinq.Il y a un peu plus d’une semaine, je l’avais emmené à l’hôpital car il était fortement enrhumé et toussait beaucoup. Le médecin lui a prescrit des antibiotiques. Toutefois, comme sa toux persistait, j’avais prévu de l’emmener en consultation à la clinique le 24 mai. Il est mort la veille.»

Le jour de son décès, Jaydon dormait profondément dans son berceau après que son père l’a couché. Jean Alexandro Perrine a rejoint sa femme sous la véranda et a fait un brin de causette avec elle. «Quand je suis rentré pour aller me coucher, j’ai été surpris de voir que le petit ne respirait plus et avait changé de couleur. Il était mauve. Paniqué, j’ai appelé mon épouse et nous avons immédiatement sollicité l’aide d’un voisin, qui s’est gentiment proposé de nous accompagner à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo. Quand le médecin a ausculté notre bébé, il m’a dit que le mucus dans ses bronches était remonté et l’avait étouffé.»

Jean Alexandro Perrine dit regretter de ne pas l’avoir emmené, en premier lieu, à la clinique. «C’est bien triste qu’il nous ait quittés aussi vite. Bien qu’il n’ait eu que 48 jours, je m’étais attaché à lui. C’était un bébé souriant, qui ne pleurait presque jamais. Je demande à Dieu de le protéger, où qu’il soit.»

Nous avons interrogé le Dr Sudesh Kumar Gungadin, Chief Police Medical Officer, sur les causes du Sudden Infant Death Syndrome. Il a expliqué que le syndrome de mort subite du nourrisson désigne une mort inattendue chez un bébé. Ce syndrome se produit généralement durant le sommeil. Le bébé s’endort et cesse de respirer d’un coup. «Comme précaution à prendre, il faudrait coucher le bébé sur le dos, que ce soit pendant la nuit ou pour sa sieste.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x