Alan Govinden | Ce proche des Jugnauth a-t-il fait du lobbying auprès d'un investisseur anglais?

Avec le soutien de

Loganaden Govinden, plus connu comme Alan, est décédé le 3 novembre 2021 en Angleterre, emportant dans la tombe beaucoup de secrets. Dont celui des tractations autour de l’achat de la propriété d’Angus Road par la famille de Pravind Jugnauth.

Mais il y a aussi plusieurs autres affaires sur lesquelles plane toujours l’ombre d’Alan Govinden, comme celle du fournisseur allemand de la Mauritius Duty Free Paradise, ou son implication dans le projet du stade de Côte-d’Or, dans le «mari deal» de la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA) avec le Liverpool Football Club (LFC) et son propre business de production de films avec des facilités offertes par l’Economic Development Board (EDB) et la State Bank of Mauritius.

Selon nos dernières informations, c’est lui qui aurait «aidé» Terry Smith (voir l’express du 19 mai 2022) à venir s’installer à Maurice. Les deux hommes s’étaient rencontrés à plusieurs reprises dans un très chic restaurant londonien. La proximité d’Alan Govinden avec le gouvernement mauricien – qui n’est plus un secret bien gardé – aurait servi à faire avoir à Terry Smith tous les papiers nécessaires, y compris la nationalité mauricienne après seulement trois ans. Il est vrai que les milliards de Smith ont aussi intéressé nos autorités. Toujours est-il que l’estime pour Terry Smith est tellement grande qu’il sera nommé à deux reprises sur l’EDB, où il est de plus le président de l’Audit Committee.

Ce serait le même Alan Govinden qui aurait demandé par la suite à Terry Smith de sponsoriser le Liverpool Football Academy de Côte-d’Or. On se rappelle qu’après la révélation du scandale du «deal» LFC/MTPA qui nous a coûté pas moins de Rs 400 millions pour rien, on pensait qu’au moins le club anglais parrainerait la Football Academy. Mais non, nous avait-on fait comprendre, le deal LFC/MTPA et l’école de football sont deux projets distincts. Il fallait donc trouver un généreux sponsor à notre tour, nous pauvres contribuables qui avons sponsorisé le LFC!

Comme personne ne se pointait et que les jeunes footballeurs attendaient avec impatience dans leurs chaussures à crampons que l’école de foot fonctionne, c’est Alan Govinden qui tentera avec insistance de convaincre Terry Smith à mettre la main à la poche. Celui-ci acceptera finalement, lui qui pourtant n’aime pas particulièrement le football, selon une source qui se souvient aussi combien Terry Smith se disait agacé qu’Alan Govinden le sollicitait sans arrêt au téléphone.

Mais pourquoi feu Alan Govinden s’était-il chargé de rechercher des sponsors pour l’école de foot ? On ne le sait pas, bien que, selon certains, ce serait lui qui aurait été à la manœuvre pour refiler ce mauvais deal à Rs 400 millions à la MTPA ; contrat signé par l’ancien chairman de la MTPA, Nilen Vencadasmy. Le lui a-t-on reproché et demandé de se débrouiller pour trouver un sponsor pour l’école de foot ?

Selon une source en Angleterre, Alan Govinden aurait, dès 2019, tenté de convaincre le même Terry Smith d’investir dans le club de Liverpool lui-même. Ce dernier aurait refusé, n’aimant pas le football et aussi pour des raisons économiques car, c’est connu, la puissance d’un club dépend beaucoup de sa performance sportive. En tout cas, son flair lui aura servi puisque juste après, le Covid-19 a frappé et les stades sont restés vides pendant plusieurs mois.

Déjeuners en silence ?

Contactée, une porte-parole de Terry Smith dément cette dernière information. Elle affirme en revanche que son patron a bien été approché pour le sponsoring de l’école de foot. Pas par Alan Govinden, mais par une haute personnalité politique dont elle ignore l’identité. Bref, notre interlocutrice ou Terry Smith se rappelle bien que ce n’était pas Alan Govinden mais ne se rappelle pas de qui c’était ! Et ne veut pas non plus nous dire quel montant a été offert à l’école de foot, ce sponsoring faisant l’objet, nous dit-elle, d’une clause de stricte confidentialité contenue dans le contrat. La porte-parole nie également qu’Alan Govinden a aidé Terry Smith à s’installer à Maurice et à obtenir la nationalité mauricienne.

Terry Smith connaissait-il Alan Govinden ? «Non», puis «oui» sont les réponses. Explications : «Oui, Terry Smith a bien rencontré Alan Govinden et déjeuné plusieurs fois avec lui. Mais il rencontre et déjeune avec beaucoup de personnes sans pour autant être leur ami. Et s’il a rencontré plusieurs fois Govinden, ce n’était pas pour parler d’investir au LFC ou à l’école de foot.» Mangeaient-ils en silence ? On ne connaît pas le sujet de leurs conversations éventuelles.

Ce qui est sûr, c’est qu’Alan Govinden avait bien sollicité les livres sterling du richissime Britannique pour le financement de son film Prisoners of Paradise, tourné à Maurice. Terry Smith a accepté de le faire «à hauteur de 25 %», nous dit notre interlocutrice. Cela fait combien, ces 25 % ? avons-nous demandé. «Je n’ai pas le chiffre en tête», a-t-elle répondu.

Terry Smith investissant dans un film et en particulier dans Prisoners of Paradise ? Cela ne lui ressemble guère, non ? Notre interlocutrice nous avoue alors que «Terry Smith a financé beaucoup d’autres films». Ah bon ? Et pouvez-vous nous en donner la liste ? avons-nous demandé. Nous n’avons reçu jusqu’à hier qu’une liste de deux films: Prisoners of Paradise et American Star. Ces deux films sont loin d’être comparables.

C’est pourquoi nous avons insisté pour savoir pour quelle raison Terry Smith a-t-il accepté de financer Prisoners of Paradise. On nous donne alors une autre explication: «Terry Smith n’a pas ‘investi’ mais juste financé ce projet pour aider l’île Maurice et son secteur cinématographique naissant et le tourisme. Et n’attend pas de retour sur ‘investissement’.» Si l’on comprend bien, Terry Smith a aidé Alan Govinden, mais pour l’amour de sa nouvelle patrie, l’île Maurice. Elle se souvient de plus que son patron avait déjà lu et apprécié le livre Prisoners of Paradise.

Un peu court, ces explications. La question qui surgit : a-t-on forcé la main à Terry Smith? «Non», nous répond la porte-parole de Terry Smith.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x