Osman Mahomed: «je veux savoir pour quelle raison Hurrydeo Bholah est parti»

Avec le soutien de
Osman Mahomed, député du Parti travailliste et ingénieur

Osman Mahomed, député du Parti travailliste et ingénieur

Dans un récent article de «l’express», vous avez fait état de l’allocation troublante de contrats au niveau de Drain Infrastructure Construction Limited (DICL) et on a appris que l’«Officer in Charge», Hurrydeo Bholah, a été prié de plier bagage. Avez-vous des renseignements qu’il y a eu des maldonnes ?

Ce n’est que ce matin (NdlR, mardi matin) que j’ai appris le départ de Hurrydeo Bholah. Est-ce que cet article dans lequel je suis intervenu est à l’origine de son départ ? J’aurais voulu en savoir davantage. Si tel est le cas, alors il y a d’autres questions à poser.

Connaissiez-vous Hurrydeo Bholah auparavant ?
Oui, comme ingénieur, je le côtoie depuis l’an 2000. Il a fait ses preuves à la National Development Unit pendant de longues années. Si je n’apprenais pas les vraies raisons de son départ, je serais bien triste pour lui. J’ai une question sur DICL pour la prochaine séance parlementaire et je souhaite obtenir des éclaircissements sur certains points. C’est un dossier que je suis avec une grande attention et je suis un des premiers parlementaires à avoir parlé de la création de cette entité publique.

Pensez-vous que DICL ne fera pas son travail convenablement ?
Cette compagnie est dotée d’un budget de Rs 10,4 milliards. Si le gouvernement a créé cette entité publique, il doit bien savoir qu’il y a urgence en ce qui concerne la construction des drains. Mais qui dit urgence ne veut pas dire qu’il faille allouer des contrats à gauche et à droite sans s’assurer qu’on a des travaux de qualité.

J’espère que celui qui sera choisi pour remplacer Hurrydeo Bholah sera quelqu’un de très compétent avec une très bonne connaissance de la construction des drains. J’ai appris qu’une autre personne sera nommée à la présidence de DCIL et je souhaite que celui qui sera désigné soit quelqu’un d’intègre et sans histoires. Il ne faut pas choisir des personnes proches de Lakwizinn car on ne badine pas avec les grands travaux d’infrastructures. C’est dommage qu’on voie souvent des défauts dans des travaux qui n’ont pas été bien supervisés par des personnes compétentes.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x