Services de santé: un demi-milliard pour un International Diagnostic Centre à Phoenix

Avec le soutien de
Le design moderne ambitionne d’offrir un cadre agréable avec un jardin suspendu, de grandes baies vitrées et des parkings spacieux. Kuros Construction Solutions sera le ‘Main Contractor’ du projet.

Le design moderne ambitionne d’offrir un cadre agréable avec un jardin suspendu, de grandes baies vitrées et des parkings spacieux. Kuros Construction Solutions sera le ‘main contractor’ du projet.

Pas loin du New Cancer Hospital (ex-MedPoint), une one-stop shop médicale et paramédicale sortira des terres à Phoenix. Un projet novateur…

«Ce sera une one-stop shop médicale sur 11 000 m2 et cinq étages. Tous les services médicaux et paramédicaux sous un seul toit. L’accent sera mis sur les nouvelles technologies et l’intégration de différents services», explique d’emblée Navin Peerthy, l’un des quatre investisseurs dans ce projet de quelque Rs 500 millions; projet qui démarre sous peu et devrait être opérationnel d’ici 2024. Le site se situe à quelques pas de l’ex-MedPoint, aujourd’hui New Cancer Hospital. 

Outre Navin Peerthy, Business Consultant, les trois autres promoteurs de la one-stop shop sont issus du monde de l’immobilier. Les quatre partenaires bénéficieront de l’encadrement expert d’un spécialiste de la santé publique de haut vol. 

Au premier niveau, l’espace sera réservé au ‘retail’ avec une pharmacie ouverte 24/7 – où les achats peuvent être effectués en ligne. Il y aura aux niveaux supérieurs un ensemble de soins : de la simple consultation jusqu’au bilan de santé annuel, en passant par le suivi médical à long terme, avec toutes les analyses et les examens que cela implique. Les vaccinations, prélèvements, examens de dépistage, examen du rythme cardiaque (électrocardiogramme), médecine préventive ou un medical spa’ ne sont que quelques exemples de services qui seraient offerts par l’International Diagnostic Centre, qui sera aux normes internationales afin d’attirer la clientèle locale et étrangère ainsi que des professionnels de santé d’autres pays. «L’accent sera mis sur deux termes PRedict et PRevent, d’où PR Rising. Ce concept novateur existe déjà ailleurs, dans certains pays on appelle cela un medical mall», explique Navin Peerthy. 

Ce qui va distinguer l’International Diagnostic Centre des autres centres, c’est qu’il y aura un secrétariat intégré. «Si vous avez besoin, par exemple, d’un diététicien ou d’un diabétologue, il n’y aura pas lieu d’aller ailleurs, tout sera disponible en un seul lieu. Aussi, nous miserons beaucoup sur le design et le cadre. Nous aurons un jardin suspendu, où les patients pourront flâner en attendant d’être reçus par un médecin. Un message sur leur téléphone leur dira quand il faut venir en consultation. Il n’y aura plus lieu d’attendre dans une salle fermée, où l’atmosphère lourde pourrait nous rendre plus malades encore…» 

Les promoteurs font ressortir que, même si l’investissement est conséquent, il ne faudrait pas s’attendre à ce que les prix soient hors de la portée du Mauricien moyen. Ils veulent, au contraire, démocratiser et faciliter l’accès aux soins de santé, en regroupant les différents prestataires et en misant sur l’innovation et les nouvelles technologies ainsi que la mise en réseau de professionnels de santé, qui interviennent à différents niveaux - de l’âge zéro au 3ᵉ age. 

La prévention, la sensibilisation, la promotion de la santé et les examens de dépistage vont se greffer à travers les rendez-vous; des rendez-vous avec divers médecins, dentistes, psychologues, etc. Il y aura aussi un centre de conférences et un service de réhabilitation pour les victimes d’accidents de la route, entre autres services. Le modèle pourrait ensuite être reproduit dans d’autres pays de la zone océan Indien.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x