Crime à Montagne Blanche: le présumé meurtrier arrêté

Avec le soutien de
Jean Jacques Kennedy Carly, âgé de 44 ans et sans domicile fixe, a été arrêté à African Town dans la soirée du vendredi 13 mai..

Jean Jacques Kennedy Carly, âgé de 44 ans et sans domicile fixe, a été arrêté à African Town dans la soirée du vendredi 13 mai.

Il était dans le collimateur de la police depuis lundi. Jean Jacques Kennedy Carly, âgé de 44 ans et sans domicile fixe, a été arrêté à African Town dans la soirée du vendredi 13 mai lors d'une opération de la Special Cell de la SSU dirigé par l'inspecteur Seewoo sous la supervision du commissaire de police Anil Kumar Dip. 

Le nom de Jean Jacques Kennedy Carly a été balancé par Ashna Bundhun et sa bande d'amis suite à leur interrogatoire dans le cadre du meurtre de Deonarainsigh Shiblall 55 ans. 

Jean Jacques Kennedy Carly ayant eu vent que son nom a été cité jouait au chat et à la souris avec les autorités. Il était aussi recherché pour vol dans la région de Riambel et la cavale a pris fin dans la soirée d'hier.  Le quadragénaire venait de purger une peine de prison pour coups et blessures ayant causé mort d’homme sans intention de tuer après l'agression mortelle d'un habitant de Riambel en 2013.  Cette affaire a en toile de fond un cambriolage qui a mal tourné. 

Après l'arrestation de Jean Jacques Kennedy Carly son entourage explique qu'il avait vraiment changé de vie. «Il faisait de petits boulots il s'était éloigné des malfaiteurs. Mais tout a changé lorsqu’il avait été arrêté par la brigade anti-drogue il y a un mois alors qu’il était en compagnie de quelques individus.  Il y avait des doses de synthétique sur l'asphalte. L'ADSU a embarqué tou le groupe.  Carly a fait comprendre qu'il n'avait rien avoir avec cette drogue. Mais il a été arrêté quand même. Il a du trouver de l'argent pour sortir sous caution» raconte un proche. Ce dernier explique qu'après ces événements il s'est confié à des amis et qu’il a expliqué qu’il avait besoin d'argent car il a du payer une caution. «Il a été emporté et s'est laissé influencé pour commettre un autre cambriolage. Mais cela c'est aussi mal terminé lorsque le propriétaire de la maison à Montagne-Blanche a essayé de résister. Carly a fini par étouffer la victime» poursuit le proche de Jean Jacques Kennedy Carly. 

Apres son arrestation le présumé meurtrier a été remis à la MCIT North pour être auditionné.

Les suspects dans la sphère de la drogue ?

Ils sont en détention policière depuis lundi. Ashna Bundhun, 19 ans, Warren Duijeet, 39 ans, et Jean Brandon Marguerite, 22 ans, tous trois habitant Montagne-Blanche, sont suspectés d’être impliqués dans le meurtre de Deonarainsingh Shiblall, 55 ans. À l’origine de ce drame, un vol qui a mal tourné. Selon les éléments découlant de l’enquête, Ashna Bundhun aurait l’habitude de soutirer de l’argent à Deonarainsingh Shiblall. Mais ce dernier aurait décidé de ne plus lui en donner et de ne plus céder à ses chantages. Il aurait même averti la police de cette situation. La jeune femme, par crainte d’avoir des ennuis, aurait déserté le quartier lorsqu’elle a appris que le quinquagénaire s’est rendu à la police.

Selon les premiers éléments de l’enquête, Ashna Bundhun a expliqué à la police qu’elle savait que Deonarainsingh gardait de l’argent chez lui. Elle aurait alors fait part de cela à ses amis. Elle aurait indiqué la maison à ces derniers afin qu’ils commettent un cambriolage. Sauf que le vol aurait mal tourné. Deonarainsingh Shiblall aurait été tué par les cambrioleurs. D’après l’autopsie, il est mort étouffé. Son corps sans vie a été retrouvé le 6 mai dans sa maison à Montagne-Blanche. Il avait les mains et les pieds ligotés avec un morceau de tissu. Le cadavre de la victime avait été dissimulé sous un matelas.

L’une des proches de Warren Duijeet déclare ne pas croire à son implication dans cette affaire. «Se ki mo kapav dir ou li enn, bon garson. Frekantasyon kinn fer li tom dan move simin. Linn tom dan la drog. Sa la drogue la pe fer bocou ravaz aster me moa mo kone li ti enn dimoun byen corek», confie-t-elle.

La police est en présence d’informations selon lesquelles ces suspects seraient des toxicomanes qui errent ensemble. Un jour avant le meurtre, le père d’Ashna Bundhun avait porté plainte contre elle et l’avait accusée d’avoir volé une bonbonne de gaz avec l’aide de l’un de ses amis. Ce dernier, Arasen Ramasawmy, 37 ans, alias Rap, fiché à la police de Montagne-Blanche, a été arrêté pour ce vol. Il est aussi soupçonné d’avoir fait partie du plan pour cambrioler Deonarainsingh Shiblall. Il devra être interrogé.

La famille de Deonarainsingh Shiblall raconte que bien que ce dernier soit devenu millionnaire après avoir gagné à la loterie verte, il y a quelques années, il menait une vie modeste. Cependant, ils disent que plusieurs individus en avaient après son argent. Il exerçait comme laboureur. «Bocou dimoun vinn demann li cash, li donne, ena enkor dwa li», révèlent-ils.

Shahid Jamal Ahmad, un habitant de Sébastopol, âgé de 30 ans, fiché à la police, a aussi été arrêté pour ce meurtre. Il nie les faits. L’enquête est menée par l’inspecteur Jugoo et les éléments de la MCIT North sous le commandement de l’assistant surintendant de police Seeburruth.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x