Le monde hippique et le masque comme questions

Avec le soutien de
(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration)

Les parlementaires sont dans le doute. Ils ne savent pas encore s’ils pourront poser des questions en vue de la séance parlementaire de mardi prochain. D’après les règlements de l’Assemblée nationale, il n’y a pas de parliamentary questions lors d’une séance dédiée à l’examen et au vote du Budget. Or, le ministre des Finances, Renganaden Padayachy, a déposé, en première lecture, mardi, un Supplementary Appropriation Bill, soit un budget supplémentaire de Rs 1, 2 milliard. Il n’empêche que les membres de l’opposition ont déjà envoyé leurs questions pour cette séance au cas où ils ne seront pas appelés à voter ce budget. Les courses de chevaux, la sécurité alimentaire et le port du masque figurent parmi les sujets.

Le député du MMM Franco Quirin veut savoir si People’s Turf PLC (PTCPLC) a obtenu un permis de la Gambling Regulatory Authority (GRA) pour organiser des courses des chevaux à Marice tandis qu’Ehsan Juman souhaite savoir quand le gouvernement a décidé de construire le Côte d’Or International Racecourse and Entertainment Complex. Richard Duval veut connaître le nombre d’expatriés employés par la GRA et la Horse Racing Division.

L’ordre a été donné aux policiers de prendre au moins cinq contraventions par jour pour non-port de masque. Ariane Navarre-Marie sollicitera le Premier ministre pour savoir quelle somme d’argent le gouvernement a obtenue pour ce délit. Du même parti, Johanna Bérenger veut savoir qui a donné l’ordre aux policiers de prendre cinq contraventions par jour et la raison. Elle demandera également au Premier ministre s’il n’est pas temps d’enlever la restriction sur le port du masque. 

La cherté de la vie et la hausse du prix des aliments demeurent une pré- occupation. Au Parti mauricien socialdémocrate, le député Kushal Lobine interpellera le ministre des Finances pour connaître les critères établis par la Banque de développement pour obtenir des allocations pour le backyard gardening. L’élu du Parti travailliste (PTr) Fabrice David posera une question au ministre de l’Agro-industrie, Maneesh Gobin, pour savoir quelles mesures ont été prises par le gouvernement afin d’assurer la sécurité alimentaire. Au ministre de la Pêche, Sudhir Maudhoo, le même député demandera d’énumérer les mesures prises depuis 2019 pour le repeuplement du lagon. Toujours dans le secteur de la consommation, Mahend Gungapersad a une question sur le fonctionnement de l’Observatoire des prix.

a production d’énergie figure également parmi les questions. Le député du PTr Patrick Assirvaden a une interpellation sur la consommation d’électricité et le Power Purchase Agreement entre le Central Electricity Board et Terragen, alors qu’Osman Mahomed a une question sur l’efficience énergétique. Une dizaine de questions sont liées au Covid-19 ou à la santé.

Le whip de l’opposition, Patrice Armance, veut savoir de la ministre de l’Éducation, Leela Deevi DookunLuchoomun, quelles sont les mesures sanitaires prises dans les institutions scolaires. Au Premier ministre, il demandera si la police a ouvert une enquête sur l’achat du Molnupiravir. Le Dr Farhad Aumeer a une question sur la construction d’un hôpital pour le traitement du cancer à Solferino. Du MMM, Aadil Ameer Meea s’intéresse à la pénurie de certains médicaments sur le marché. Le député du PTr, Mahend Gungapersad, a une question similaire.

Les nominations figurent, une nouvelle fois, parmi les questions. Le député du MMM Rajesh Bhagwan a deux questions sur Prakash Maunthrooa et une autre sur Dick Ng Sui Wa. Stéphanie Anquetil s’inquiète qu’après le départ de Jean-François Chaumière à la tête de la National Empowerment Foundation, qui lutte contre la pauvreté, il n’y ait pas eu de remplaçant.

Deven Nagalingum du MMM a une question sur la commission d’enquête pour faire la lumière sur les allégations contre de l’ancienne présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim. L’enquête sur le naufrage du sir Gaëtan fait partie des questions de Reza Uteem. Il demandera au ministre de la Pêche de déposer une copie du rapport d’enquête et de divulguer les recommandations faites des enquêteurs.

Karen Foo Kune du MMM s’intéresse aux cas de harcèlement sexuel, de discrimination et de disparité salariale à l’égard de femmes rapportés au ministère du Travail. Par ailleurs, Ehsan Juman, Reza Uteem et Osman Mahomed ont tous une question sur le Hadj.

Un budget de Rs 1,2 milliard à voter

Le ministre des Finances a présenté un Supplementary Appropriation (2020-2021) Bill en première lecture mardi. En somme, il demande aux parlementaires de voter des dépenses supplémentaires pour la période 2020-2021, qui s’élèvent à Rs 1 180 474 000. À ce stade, il n’y a aucune précision sur la façon dont l’argent a été dépensé. Mais on sait que la station météorologique de Vacoas a utilisé Rs 7 144 000 et que le Corporate and Business Registration Department a bénéficié de Rs 10 255 000. Le reste de l’argent a été alloué à trois ministères. Celui des Affaires étrangères a obtenu Rs 7 849 000 alors que Rs 72 157 000 ont été versées au Tourisme. Le plus gros morceau est allé au ministère de la Santé, soit la somme de Rs 1 083 069 000. Avant de passer au vote, les députés auront l’occasion de demander comment la moindre roupie a été dépensée.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x