Meurtre à Mahébourg: une dispute sur un tarif de prestations à l’origine du drame

Avec le soutien de
Le sexagénaire avait été retrouvé avec ses sous-vêtements dans la rivière.

Le sexagénaire avait été retrouvé avec ses sous-vêtements dans la rivière.

Alors que la police croyait, dans un premier temps, avoir affaire à une noyade après que le cadavre d’Indurman Gaungoo, 62 ans, a été repêché dans une rivière, l’enquête a révélé tout autre chose. La police a pu faire la lumière sur ce cas après l’arrestation de deux suspects. En effet, les éléments de la Criminal Investigation Division (CID) de Mahebourg ont procédé, mardi, à l’arrestation d’Oriana Christina Marie, 29 ans, et de son concubin, Anand Pydiah, 44 ans.

Ces deux habitants de Mahébourg ont été soumis à un interrogatoire et Oriana Christina Marie a fini par cracher le morceau. Elle a expliqué qu’une dispute a éclaté entre elle et le sexagénaire. La jeune femme est connue comme travailleuse du sexe dans la région. Elle a raconté avoir rencontré Indurman Gaungoo et lui avoir pro- posé de passer un moment avec elle. Ils se sont rendus à la rivière Tombeau Bay, qui se trouve dans le quartier. Mais sur place, une dispute a éclaté entre eux sur le tarif de ses prestations.

Dans sa version des faits aux enquêteurs, Oriana Christina Marie a relaté qu’à la suite de cette divergence, elle a appelé son concubin pour que celui-ci tabasse le sexagénaire. C’est ce qui se serait passé. Lorsque les complices ont constaté que la victime était inconsciente, ils ont balancé son corps dans la rivière pour faire croire à une noyade. Si Oriana Christina Marie a donné sa version des faits, son compagnon, en revanche, nie avoir agressé mortellement Indurman Gaungoo.

Pour rappel, le corps sans vie d’Indurman Gaungoo a été retrouvé le 2 mai. L’habitant de Mahébourg a été repêché de l’eau. Il ne portait que ses sous-vêtements. L’autopsie pratiquée par la Dr Shaila PrasadJankee, médecin légiste, a attribué son décès à un œdème pulmonaire. Mais elle avait recommandé une enquête approfondie. L’enquête est menée par l’inspecteur Jugasing et la CID de Mahébourg sous la supervision du surintendant Seebaluck. Le couple a comparu en justice pour meurtre, hier, avant d’être reconduit en cellule policière.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x