Pamplemousses: victime d’attouchements par son oncle à 12 ans

Avec le soutien de
(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration)

Une adolescente de 12 ans a porté plainte au poste de police de Pamplemousses vendredi, en compagnie de sa mère. Elle accuse son oncle d’avoir attenté à sa pudeur. Ce dernier, un employé de l’hôpital psychiatrique âgé de 34 ans, aurait commis l’acte à deux reprises, selon la jeune fille. Elle n’aurait rien dévoilé au moment de l’agression par peur d’être victime de représailles, mais elle a fini par tout dévoiler à sa mère.

Le premier incident remonte à novembre 2021. Elle se souvient qu’elle dormait sur un matelas posé à même le sol, dans le salon, alors que son oncle dormait sur un autre matelas. Ce dernier serait venu se mettre à côté d’elle et aurait passé sa main sous ses vêtements pour la caresser avant d’essayer d’enlever ses sousvêtements, mais la jeune fille a repoussé la main de l’oncle pervers. Le 2 janvier, l’oncle aurait récidivé. Après avoir commis les faits, il aurait demandé à l’adolescente de ne rien divulguer à personne.

L’affaire a été rapportée à la Brigade de la protection de la famille et la jeune fille a été examinée. Le suspect, un habitant d’un faubourg de la capitale, est, quant à lui, recherché.

Une autre collégienne a rapporté un cas d’attouchement au poste de police de Goodlands, vendredi. Elle revenait du collège, vers 14 h 45, lorsqu’elle a été accostée par un motocycliste. Ce dernier a soulevé son uniforme et a touché ses parties privées avant de démarrer en trombe. Apeurée et ne sachant quoi faire, la jeune fille a continué à accélérer le pas mais le motocycliste est de nouveau revenu vers elle. Il aurait encore une fois soulevé la robe de la jeune fille avant de la toucher.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x