Encore une autoroute… pour relier l’aéroport, Souillac et la M1

Avec le soutien de
(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration)

Mardi dernier, dans la Private Notice Question (PNQ), le Premier ministre a affirmé que les projets en cours ne pourront être annulés car les contrats sont déjà alloués. Qu’est-ce qui justifie donc le recrutement d’un consultant par la Road Development Authority (RDA) pour une étude de faisabilité pour l’autoroute M5, qui relierait l’aéroport SSR, Souillac et l’autoroute M1 ?

L’organisme responsable du développement routier a lancé un appel d’offres mercredi dernier. Les intéressés ont jusqu’au 23 mai pour soumettre leur proposition. La RDA explique que le gouvernement met l’accent sur un projet de réseau national de transport intégré (Integrated National Transport Network Project) pour assurer une décongestion efficace. De plus, l’État entend proposer des routes alternatives pour favoriser le développement zonal et répondre aux attentes des Smart Cities qui vont se développer sur l’ensemble de l’île.

Pourquoi une nouvelle route ? Selon la RDA, de la zone aéroportuaire au sud de l’île, les axes routiers existants traversent des villages fortement urbanisés tels que Trois-Boutiques, Plein-Bois, Batimarais et St-Aubin. De plus, le trafic devrait augmenter avec les développements futurs dans la région, notamment Le-Bouchon Smart City et St-Félix Smart City

Avec les usagers qui devront parcourir de plus longues distances, la RDA souligne la nécessité de gérer le trafic dans ces zones résidentielles, les routes existantes étant trop encombrées pour soutenir le trafic supplémentaire. L’autoroute M5, selon la RDA, réduira les risques d’accidents, améliorera la sécurité routière et permettra de planifier et d’évaluation les investissements à long terme.

La zone du projet comprend des projets d’un Master Plan du Sud avec cinq routes de contournement (by-pass) à Bois-Chéri, La-Flora, Surinam, Souillac-Surinam et l’Escalier, ainsi que l’amélioration de la route de Riche-Bois. Sur ce schéma directeur, le consultant devra déterminer le meilleur tracé pour l’autoroute M5 qui devra contourner les villages très urbanisés, réduire le temps de déplacement et les coûts d’exploitation. Après consultation avec les différentes parties prenantes, le consultant devra proposer une conception détaillée du projet.

Risques climatiques

Le consultant retenu devra évaluer la situation dans la zone du projet, notamment le mode et la fréquence et le type de transport public dans la région, l’utilisation des terres, les zones écologiquement sensibles et l’identification de terrains disponibles pour la construction de l’autoroute M5 sans affecter les bâtiments. Le consultant devra évaluer les risques associés au changement climatique pour s’assurer que le projet est conçu, construit et exploité pour être résilient à l’impact des risques climatiques. Il devra tenir compte des flash floods causées par les pluies torrentielles et/ ou les problèmes de drainage ; des glissements de terrain causés par la déstabilisation des sols et masses rocheuses avec le mouvement et la pression de fortes pluies ou d’activités de construction intenses ; et des dangers de forts vents cycloniques.

La RDA se penche en plus sur l’autoroute M4 entre Forbach et Plaisance, de 50 km au coût prévu de Rs 10 milliards. Le tronçon fait déjà frémir les écologistes. Cette autoroute à quatre voies pourrait frapper une nouvelle fois aux portes de la forêt à Ferney. Réveillant le spectre d’un vieux projet routier, la South Eastern Highway, qui devait couper à travers la Vallée de Ferney, et qui fut abandonné en 2005, après des contestations intenses des écologistes.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x