[Wrap-up] Incidents à travers le pays: brûlante colère

Avec le soutien de

Tout a commencé avec l’arrestation de Darren l’Activiste, durant la journée d’hier,  vendredi 22 avril. Il avait lancé un ultimatum au gouvernement en ce qu’il s’agit de la baisse du prix des carburants et du coût de la vie en général. Et avait fait savoir qu’il irait de nouveau manifester si rien n’était fait. Il a été conduit au poste de police de Rose-Hill, où son avocat, Me Akil Bissessur, affirme qu’il aurait été tabassé.  «Ena disan lor so linz, banla inn tap li enn koudpwin», a expliqué l’homme de loi. De là, il a été conduit aux Casernes centrales, où, au fil des heures, des centaines de personnes sont venues le soutenir. La police a fait usage de gaz lacrymogène pour disperser la foule après qu’un manifestant a foncé sur des policiers, tard hier soir. Entre-temps, plusieurs incidents ont éclaté, notamment à Camp-Levieux, Trou-d’Eau-Douce, Barkly, Vallijee, Cassis. Chars, soldats, unités spéciales de la police ont été déployés à travers le pays.  Les points saillants de notre fil rouge ci-dessous :

Publicité
Publicité

À Roche-Bois: la SMF sur place pour disperser la foule

 

Manif contre la vie chère: une nuit enflammée

Camp-Levieux a connu une nuit encore plus agitée, hier vendredi 22 avril. Vers 19 heures, un groupe d’individus s’est mis à lancer des projectiles en direction du poste de police de la localité. Plusieurs bouteilles soupçonnées d’être du cocktail molotov ont été lancées sur le bâtiment. La Special Supporting Unit (SSU) a été appelée en renfort et ses éléments ont formé un bouclier humain pour protéger le poste de police. Les projectiles ont été sécurisés par les éléments du Scene of Crime Office (SOCO) afin d’être examinés. Mais l’arrivée de la SSU n’a pas découragé les manifestants. L’unité spéciale de la police a alors fait usage de gaz lacrymogène. 

Lire la suite de l'article: Manif contre la vie chère: une nuit enflammée

Les hommes de loi de l'activiste Darren arrivant en cour intermédiaire à Port-Louis

 

Manif contre la vie chère: de l’arrestation au chaos aux Casernes centrales

Nul ne présageait ce qui allait se passer, hier vendredi 22 avril. 23 h 15 devant les Casernes centrales, à Port-Louis. Une foule de plus de 200 personnes y est massée pour demander la libération de Darren L’activiste, arrêté plus tôt, à Camp-Levieux. La police, estimant que la situation n’est plus sous contrôle, fait usage de gaz lacrymogène afin de disperser la foule. Cette fumée qui pique les yeux nous ramènera face à la réalité. 

Lire la suite de l'article: Manif contre la vie chère: de l’arrestation au chaos aux Casernes centrales

Communiqué: RHT Bus Services Ltd

Communiqué: Conservatoire Francois Mitterrand

Communiqué: Caudan Arts Centre

Communiqué - National Children’s Council

Communiqué: National Heritage Fund

À Roche-Bois à l'instant

À Roche-Bois, ce matin

Pas de Metro Express et les autobus se font rares

Cette matinée du samedi 23 avril est marquée par l’interruption du service de tramway (Metro Express) alors que les autobus se font rares avec des gares quasi-vides.

Conséquences des manifestations qui se sont produites dans la soirée du vendredi 22 avril dans différentes régions du pays. 

Voici un communiqué tout en rouge de Metro Express : 

 

Cite Vallijee: la route bloquée

La route a Cite Vallijee a été bloquée par des rochers et autres débris. La police vient d'arriver sur place.

Darren l'Activiste ne sera pas libéré ce soir malgré les tractations de Me Rama Valayden et des autres avocats qui le défendent.

Une foule monstre désormais devant les Casernes

C’est une foule composée de centaines de personnes qui est désormais massée devant les Casernes centrales, à Port-Louis, en ce vendredi 22 avril. Tous scandent le même slogan : «Largue li ! Largue li !» Les officiers de la SSU, armés de matraques et de boucliers, ont du mal à gérer la situation. Ils menacent de faire usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants.

 

Le poste de police de Camp-Levieux encerclé par la SSU

Plusieurs bouteilles ont été lancées en direction du poste de police de Camp-Levieux, il y a quelques instants en ce vendredi 22 avril. La police soupçonne qu’il s’agit de cocktails Molotov de fabrication artisanale.  Des officiers du Scene of Crime Office sont actuellement sur place pour des analyses. Plusieurs unités, dont la Division Supporting Unit (DSU) et la Special Support Unit (SSU) sont déployées sur place actuellement. Le poste de police a été encerclé par mesure de protection.

Me Shakeel Mohamed : «Mo klian (NdlR, Darren l’Activiste) pé saigné du nez apré ki li finn gagn enn koudpwin asséné par enn officier de police (…)

Lapolis pou amenn li lopital bientôt (…) Il est urgent que la police rétablir enn lien de confiance avec la population (…) Pravind Jugnauth et son gouvernement  sont vus comme la partie adverse (…)»

Shakeel Mohamed est aux Casernes centrales en ce moment et il s'exprime sur l'arrestation de Darren l'Activiste

La foule venue soutenir Darren l'Activiste grossit à vue d'oeil en ce moment devant les Casernes centrales.

Sa maman était en live il y a quelques instants, comme vous avez pu le voir sur notre live. Des députés du Parti travailliste sont aussi sur place, dont Shakeel Mohamed, Eshan Juman et Osman Mahomed. Me Rama Valayden essaie de négocier avec la police pour que Darren soit relâché sur parole.

 

Des chars de la SMF ont quitté les Casernes centrales et ont pris la direction du Nord, il y a quelques instants, en ce vendredi 22 avril.

Pour rappel, Darren l’Activiste est toujours interrogé en ce moment, après son arrestation à Camp-Levieux, plus tôt. Plusieurs personnes sont actuellement à Port-Louis pour le soutenir.

 

Des personnes sont actuellement devant les Casernes centrales pour soutenir Darren l’Activiste, en ce vendredi 22 avril.

Il y est actuellement interrogé, après son passage au poste de Rose-Hill et son arrestation à Camp-Levieux, il y a quelques heures. Il avait lancé un ultimatum au gouvernement en ce qu’il s’agit de la baisse du prix des carburants. Et avait fait savoir qu’il irait de nouveau manifester si rien n’était fait. La police l’a alors embarqué dans l’après-midi.

 

Darren l’Activiste a été aperçu il y quelques instants dans un véhicule de police.

Il a quitté le poste de Rose-Hill et il est en ce moment conduit aux Casernes centrales. Il se pourrait qu’il soit détenu à Alcatraz après son interrogatoire et qu’il y passe la nuit. 

Darren l’Activiste aurait été passé à tabac par la police

«Ena disan lor so linz, banla inn tap li enn koudpwin», a annoncé son avocat, Me Akil Bissessur, il y a quelques instants, en ce vendredi 22 avril. Il passera la nuit en détention, selon l’homme de loi. Les accusations portent sur sa participation à la manifestation d’il y a deux jours, soit mercredi, à Camp-Levieux.

 

En direct cette fois du poste de police de Rose-Hill où Darren Seedeeal, plus connu comme Darren l’Activiste, a été conduit après son arrestation à Camp-Levieux.

En direct de Camp-Levieux, où Darren l'Activiste a été appréhendé il y a quelques instants en ce vendredi 22 avril.

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x