Prison de Melrose: enquête sur une possible complicité entre gardiens et le détenu Gurroby

Avec le soutien de
Mardi, des gardiens ont trouvé un téléphone, une carte SIM, un câble USB… dans la cellule de Nitiraj Gurroby.

Mardi, des gardiens ont trouvé un téléphone, une carte SIM, un câble USB… dans la cellule de Nitiraj Gurroby.

Même enfermés entre quatre murs d’une prison de haute sécurité, les frères Nitiraj et Ritesh Gurroby font parler d’eux. Cette fois, c’est Nitiraj, l’aîné des deux frères, appelé aussi «Capitaine», qui est sur la sellette. En effet, mardi, des gardiens de la prison de Melrose ont fouillé sa cellule et y ont trouvé un téléphone mobile, une carte SIM, un câble USB et une batterie de recharge.

Ils ont fait une déposition au poste de police de Montagne-Blanche. Celle-ci, et en particulier les enquêteurs de l’Anti-Drug and Smuggling Unit, ont pris les choses en main. Ils procéderont à une vérification du téléphone mobile saisi pour voir les appels téléphoniques entrants et sortants et décrypter les messages envoyés. Un examen qui devrait leur permettre d’identifier les contacts de Nitiraj Gurroby. Une accusation de possession of prohibited goods sous la Reformatory Act sera retenue contre lui.

Contacté, Josian Babet, de la cellule de communication de la prison, a indiqué que le commissaire des prisons a ouvert une enquête interne pour déterminer par quel truchement le téléphone cellulaire et les autres accessoires de communication sont parvenus à Nitiraj Gurroby. Les images des caméras CCTV seront visionnées afin d’y voir plus clair. Il ne peut dire, à ce stade, s’il y a eu effectivement collusion entre des gardiens de la prison et le détenu Gurroby.

Pour rappel, Nitiraj et son frère Ritesh se sont illustrés dans le sillage de la saisie record de 243 kilos d’héroïne et de 26 kilos de haschisch à Pointe-aux-Cannoniers, le 2 mai 2021. Ils sont soupçonnés d’être à la tête d’un important réseau de drogue dans le Nord de l’île.

Selon nos informations, il y a eu de récentes mutations à la prison de Melrose après que des soupçons pesaient sur certains gardiens. À l’issue d’une stricte surveillance, la direction a démantelé un réseau de gardiens, soupçonnés d’introduire des articles interdits dans cette prison de haute sécurité. Par manque de preuves, ils ont été transférés au lieu d’être sanctionnés.

Un détenu admis à l’hôpital

Priver quelqu’un de sa liberté joue parfois sur le mental, surtout quand il doit purger une peine dans une prison comme celle de Melrose. Mardi, un gardien a rapporté une tentative de suicide d’un prisonnier au poste de police de Montagne-Blanche. Il se trouvait sur la strategic point unit quand il a entendu des bruits anormaux dans une des cellules. Le gardien, accompagné d’un autre collègue, est allé prendre connaissance de ce qui s’était produit. Ils ont aperçu le prisonnier allongé sur le dos dans la cellule. Ce jeune de 21 ans avait une corde au cou, qui était rompue. En faisant une inspection, les deux gardiens ont retrouvé l’autre bout de la corde attachée à une fenêtre. Le détenu était inconscient au sol mais il respirait toujours. Ils ont fait appel au personnel médical pour lui apporter les premiers soins. Le prisonnier a été ensuite transporté à l’hôpital de Rose-Belle. Une enquête a été ouverte au poste de police de Montagne-Blanche.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x