NBA: Phoenix trop fort pour Dallas, New York s'effondre

Avec le soutien de

Phoenix s'est imposé jeudi à Dallas (109-101) en NBA, en faisant une nouvelle fois la différence dans les dernières minutes, pour conforter sa domination dans la conférence Ouest, où New York a concédé un troisième revers consécutif contre La Nouvelle-Orléans.

Quand le soleil se couche sur un match assez serré, les Suns brillent de plus belle. Tant et si bien que très souvent, cette saison, la victoire leur est promise. 

Pourquoi ? D'abord parce qu'ils comptent en leurs rangs Devin Booker et Chris Paul, deux stars «clutch», c'est à dire capables de prendre le match à leur compte pour mieux le faire basculer avec des actions décisives.

Ainsi, alors qu'il restait trois minutes à jouer avec un score de 99-99, Phoenix a fini sur un 10-2. 

Le premier a mis deux lancers francs dans les dernière secondes pour totaliser 28 points, non sans avoir délivré deux de ses six passes décisives. 

Le second (20 pts, 11 passes) a quant à lui mis le shoot derrière l'arc qu'il fallait pour tuer tout suspense.

«Notre expérience forgée depuis la saison passée (où ils ont atteint la finale, ndlr) fait qu'on ne craque pas dans ces situations. On durcit notre effort défensivement aussi. Et d'habitude ça fonctionne», a expliqué Booker, qui faisait face à Luka Doncic, excellent durant trois quart-temps avant de disparaître des radars.

Le Slovène a ainsi compté 19 points à la pause, après un panier à longue distance inscrit au buzzer. Mais il n'a pas su continuer à ce rythme, finissant avec 28 unités (8 passes, 8 rbds).

Pour les Mavs, ce deuxième revers en douze matches n'a pas de conséquence sur leur 5e place.

A New York, rien ne va plus après un troisième revers (102-91) consécutif concédé par les Knicks (11e à l'Est) au Madison Square Garden contre des Pelicans, qui ont compté jusqu'à 25 longueurs d'avance.

Avec Julius Randle encore passé au travers (4 pts à 1/9, 7 rbds, 6 passes), Evan Fournier manquant de tranchant (6 pts) et Kemba Walker quasi-invisible (5 pts), les Knicks ont cruellement péché offensivement.

Du côté de La Nouvelle-Orléans (13 à l'Ouest), c'est le collectif dans son ensemble qui s'est mis en évidence, avec six joueurs entre 11 et 18 points, le pivot lituanien Jonas Valanciunas (10 rbds, 2 contres) s'avérant le plus prolifique.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x