Développement immobilier: la CWA retarde la construction des appartements et autres villas

Avec le soutien de
(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration)

Ils sont plusieurs promoteurs de même que des individus qui ne savent plus à quel saint se vouer. Ils éprouvent d’énormes difficultés à démarrer des projets de construction d’appartements, de villas et même de maisons à cause de la Central Water Authority (CWA). Un promoteur qui s’est lancé dans la construction d’une douzaine d’appartements dans le Nord dit être une victime de la CWA. Selon lui, son dossier est bloqué au niveau du conseil de district de Mapou car l’autorisation de la CWA n’a pas encore été obtenue.

Auprès du conseil de district, il a appris que la CWA fait face à des problèmes de fourniture d’eau dans le Nord. «Les autres procédures comme la fourniture d’électricité sont OK mais c’est du côté de la CWA que les choses ne marchent pas comme souhaité.» Selon lui, la CWA a fait comprendre qu’il y a des problèmes de fourniture d’eau dans cette région, d’autant plus qu’il y a des travaux au niveau des réservoirs de Rouillard et de La Nicolière pour améliorer leur capacité. Déjà, selon les explications reçues, plusieurs endroits de la région Nord ne reçoivent pas une fourniture d’eau convenable.

L’autre problème auquel il a à faire face, c’est qu’il a appris que la CWA ne mettra qu’un «bulk metre» à sa disposition et que c’est à lui de faire le raccordement vers chaque appartement. En sus de cela, il doit employer un syndic qui aura la tâche de faire un relevé du compteur de chaque individu et leur réclamer la somme d’argent selon leur consommation pour qu’il puisse régler la note à la CWA. «Dommage que ce soient les propriétaires qui devront faire les frais de ce syndic et nombreux sont ceux qui ont annulé des réservations à cause de ces frais supplémentaires.» Il se demande pourquoi la CWA ne fait pas comme le CEB, c’est-àdire proposer un compteur individuel.

Interrogé, un cadre de la CWA soutient qu’il y a des règlements en vigueur pour ce «bulk metre» car les promoteurs doivent en faire les frais quand il y a des copropriétés. Quant au retard, il souligne que souvent, ces projets sont loin des régions habitées et la CWA doit beaucoup dépenser avant de pouvoir ap- porter un réseau de distribution à proximité du site de construction. D’autant que dans le Nord, il y a vraiment un problème dans la fourniture d’eau.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x