Rodrigues: un partage de pouvoir entre Johnson et Perrine si…

Avec le soutien de
Johnson Roussety et Louis-Ange Perrrine pourraient partager le poste de commissaire en cas de consensus.

Johnson Roussety et Louis-Ange Perrrine pourraient partager le poste de commissaire en cas de consensus.

Les négociations entre les partis de l’opposition se poursuivent. Pour l’heure, aucun accord n’a été trouvé entre les différentes alliances. Des développements majeurs sont annoncés pour bientôt.

Les responsables de deux alliances rodriguaises entament une nouvelle tentative pour trouver un accord électoral après que les précédents pourparlers ont été un échec. Ils sont retournés aux négociations, disent-ils, après qu’il y a eu une «pression de la population rodriguaise». Si aucun accord n’est trouvé, le Front patriotique rodriguais écologique (FPRe) et le PMSD Rodrigues ont dé- signé qui leur chef commissaire. Johnson Roussety sera à la tête du gouvernement régional pendant deux ans et demi, ensuite il passera le relais à Louis-Ange Perrine du PMSD-Rodrigues. Cette nouvelle nous a été confirmée par un cadre du PMSD-Rodrigues.

Les deux hommes ont déjà une longue expérience dans la gestion d’un gouvernement régional. Le leader du FPRe, économiste de formation, a été le chef commissaire de Rodrigues après la victoire du Mouvement rodriguais (MR) lors des élections de 2006. Louis-Ange Perrine, ancien haut fonctionnaire, était pour sa part commissaire de l’Agriculture au sein du même gouvernement, formé en 2006.

Cependant, en cas d’accord avec l’autre alliance de l’opposition, les choses risquent de changer. Franceau Grandcourt, leader de l’Union du peuple de Rodrigues (UPR), a signé un accord avec le Mouvement militant rodriguais de Christian Léopold et le Mouvement indépendantiste rodriguais pour former l’alliance UPRMMR-MIR. Franceau Grandcourt sera le chef commissaire en cas de victoire de cette alliance.

D’ailleurs, il nous revient que c’est un des obstacles sur la route de l’unification de l’opposition. Franceau Grandcourt serait intransigeant. Il a fait comprendre que ce poste devrait lui revenir et il doit diriger une éventuelle entente de l’opposition. Johnson Roussety, en quarantaine à Rodrigues, n’est pas physiquement présent lors des pourparlers, mais il est en contact avec les autres membres de l’opposition. L’ancien chef commissaire avait proposé que les deux alliances s’occupent chacune de trois régions. Il nous revient également que la direction du PMSD-Rodrigues avait voulu rompre définitivement le contact avec l’alliance UPR-MMRMIR durant le week-end estimant qu’elle tirait trop sur la corde.

Les différents responsables de ces alliances étaient injoignables au cours de la journée d’hier sauf Johnson Roussety. Celui-ci n’a rien voulu divulguer sur les négociations, mais il confirme la possibilité d’un gros développement prochainement. «Je suis en contact avec l’électorat bien que je sois en confinement. En attendant, je peaufine le programme du Fore qui est basé sur les grands ‘E’ : l’écologique, l’économie, l’éducation et l’eau. Le FPRe est en alliance bien sûr, mais nous allons ensuite présenter un programme avec notre partenaire, qui est, pour le moment, le PMSD-Rodrigues uniquement. D’ici cinq ans par exemple, il faudra régler le problème d’eau», dit-il.

MR : Nicolas Von-Mally présente ses candidats

Le leader du Mouvement Rodriguais (MR), Nicolas Von Mally est loin de toute négociation entre les membres de l’opposition. «Ils ont pris contact avec moi sachant que je suis le seul qui aurait pu mettre un terme à ces bras de fer, voire des disputes, car dans le passé, j’ai pu diriger une équipe dans laquelle ils faisaient partie, mais je préfère travailler sans eux. J’ai déjà ma liste de candidats», déclare le leader du MR.

Il présentera ses 12 candidats qui brigueront les élections dans les six régions et les 12 autres, qui seront sur la liste proportionnelle en fin de semaine, soit à la veille du nomination day du 22 janvier. Toutefois, il ne veut rien dire sur sa candidature. Pour rappel, lors des élections régionales de 2017, il était sur la liste proportionnelle. «Il y aura une équipe mixte avec de nouveaux visages, mais je suis de la course», soutient-il.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x