Fabrice Casquette : « La préparation physique, ce n’est pas juste soulever des haltères et avoir du muscle »

Avec le soutien de
Fabrice Casquette, coach de fitness à Synergie est  aussi préparateur physique pour la ‘Mauritius Academy of Sport’

Fabrice Casquette, coach de fitness à Synergie est  aussi préparateur physique pour la ‘Mauritius Academy of Sport’

Autodidacte est le mot qui colle le plus à la peau de Fabrice Casquette. Déterminé mais patient, le résident de Flic en Flac, âgé de 31 ans, est passé de la profession de chef de cuisine à celui de coach de fitness pour ensuite assumer le rôle de préparateur physique. Il explique comment ce dernier lui permet de canaliser les jeunes vers des disciplines sportives qui leur sont le mieux adaptées.

Pratiquant le culturisme depuis 2008, Fabrice Casquette reconnaît les bienfaits tant physiques que mentaux du sport. « C’est le bodybuilding m’a d’abord permis d’arriver là où j’en suis. Cela m’a amené à devenir encore plus déterminé dans la vie et à concrétiser les objectifs que je m’étais mis en tête » dit-il. Affublé du titre de Monsieur Quatre Bornes en 2016 devant Kamlesh Lochun (Mr Mauritius 2020), Fabrice Casquette va également obtenir – cette année-là – grâce aux cours du soir, son brevet d’Etat de cadre sportif. Sa carrière va alors changer du tout au tout. Alors qu’il était chef de cuisine de 2014 à 2016, il va s’employer à être coach dans plusieurs gymnases dont Pro Fitness et My Gym (A Jumbo Phoenix anciennement). Etant à son compte depuis 2017 (Ndlr : il importe des suppléments pour la musculation et toute une gamme de produits qui touchent tous les sports selon les besoins des uns et des autres), il travaille à temps partiel, depuis 2018, pour Synergie à Helvetia. Enfin, depuis septembre 2021, il est aussi l’un des trois préparateurs physiques des 27 jeunes athlètes (âgés de 15-16 ans) de la ‘Mauritius Academy of Sport’, centre d’excellence sportive attaché au Lycée des Mascareignes. La préparation physique est son dada. Et pour lui, il ne s’agit pas de faire n’importe quoi.

Pour Fabrice Casquette, le renforcement  mental compte autant que le renforcement physique
dans les salles de gym

« La préparation physique, pour moi personnellement, ce n’est pas juste soulever des haltères et avoir du muscle. Grâce aux cours que j’ai suivis, je peux canaliser un élève vers une filière sportive qui lui correspond le mieux. Mon rôle premier c’est d’aider les jeunes athlètes en les orientant vers des disciplines adaptées à leur morphologie et leur condition physique (natation, basket, football par exemple). Je vais entraîner un athlète selon les besoins qu’il a pour sa discipline. Je ne vais pas entraîner un nageur comme j’entraînerais un footballeur. En tant que préparateur physique, je vais amener l’athlète à améliorer ses capacités, en travaillant à la fois sur ses qualités et sur ses faiblesses. Et ce, pour qu’il puisse devenir la meilleure version de lui-même » explique Fabrice Casquette. Connaissant des sportifs au profil athlétique différent à la ‘Mauritius Academy of Sport’, depuis septembre 2021, il côtoie des jeunes qui sont – entre autres - dans le domaine du rugby, du foot, de la natation, du triathlon ou de l’équitation.

En toute logique, le préparateur physique de la ‘Mauritius Sports of Academy’ reconnaît les bénéfices de l’activité physique et du sport pour le corps humain. Selon lui, le sport est une hygiène de vie qui aide à respecter son corps. « Cela nous apprend à nous discipliner. Surtout au niveau de la manière dont nous nous alimentons. Cela booste également le système immunitaire » ajoute-t-il. De la même façon, Fabrice Casquette – se basant sur sa propre expérience - n’oublie pas les bienfaits du sport au niveau mental.  « Le sport donne confiance en soi. Quand j’ai commencé le bodybuilding, cela m’a rendu confiant dans ma profession. A l’époque, il fallait que je m’entraîne pour pouvoir travailler en tant que chef de cuisine. Avoir une bonne séance d’entraînement, le matin, était une bouffée d’énergie avant d’aller travailler. Cela m’a aidé à me concentrer sur mes objectifs, sur les plans que j’avais et ceux que je gardais pour le futur » précise Fabrice Casquette. Ce dernier – de par son statut de préparateur physique et coach de fitness -  ajoute que le sport peut aussi aider les jeunes athlètes à bien travailler au niveau de leurs études. Néanmoins, à l’entendre parler, l’environnement des enfants y contribue également. « Ce sont des enfants. Il y en a qui sont forts mentalement. Il y en a qui sont des compétiteurs. Mais il y en a d’autres qui sont fragiles et plus émotionnels. Certes, le sport ainsi que les exercices physiques liés à la musculation et au fitness, peuvent les amener à être mieux concentrés sur leurs études. Mais leur environnement joue aussi un rôle. Il y a tout un cocktail pour mener les élèves à la réussite » poursuit le coach de Synergie.

Fabrice Casquette, titré Mr Quatre Bornes en 2016
auprès de Dylan Gowaneea, son cousin (à dr.)

Enfin, en ce début d’années – à une période de crise sanitaire où la chose sportive reste un sujet difficile à aborder – Fabrice Casquette encourage les Mauriciens à faire du sport. Mais pour lui, l’idéal est de le pratiquer en famille. « Idéalement pour moi il faut faire le sport avec la famille. Je m’entraîne avec mon frère et ma sœur. C’est ce qui nous permet d’être soudés.  De ce fait, en cette période, le sport peut nous amener à devenir moins individualistes » fait remarquer Fabrice Casquette.

FICHE SIGNALÉTIQUE:

Nom : Fabrice Casquette

Age : 31 ans

Débuts dans le bodybuilding :  2008

Palmarès :

Deuxième Mr Quatre Bornes en 2012 – Open

Deuxième dans la catégorie ‘Young Talent » à l’Universal Classic organisé par Sachin Sonah en 2013.

Vainqueur Mr Quatre Bornes 2016

Détenteur d’une Brevet d’Etat de cadre sportif en 2016

Profession :

2014 à 2016 – Chef de cuisine

2017 à ce jour : coach de fitness, musculation et cardio.

Travaille à Synergie à temps partiel depuis 2018

2021 à ce jour : Préparateur physique pour la Mauritius Sport Academy (Lycée des Mascareignes)

Personnes qui ont influé sur lui au niveau sportif :

-Jonathan Casquette, son frère aîné, qui faisait du bodybuilding plusieurs années avant lui.

- Raj Harry qui était son entraîneur en culturisme à Ken Gym au début des années 2010

- Dylan Gowaneea, son cousin, anciennement Mr Pointe-aux-Sables. Il l’a aidé à cultiver la culture de la gagne.

A ce jour, Fabrice Casquette n’est membre d’aucune fédération de bodybuilding à Maurice

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x