L'express leaks du dimanche 9 janvier au vendredi 14 janvier 2022

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Publicité
Publicité

Grosses pointures à la retraite

De grosses pointures d’une banque partiraient à la retraite cette année. C’est ce qui se murmure dans l’une des tours de la capitale. Ce départ collectif marquera l’institution et sera une opportunité pour des jeunes cadres.

Meta et ADSU

Les membres de l’ADSU qui avaient fièrement exhibé leur prise de méthamphétamine sont la risée de leurs collègues aux Casernes centrales depuis que le Forensic Science Laboratory a confirmé jeudi que ce n’était pas de la drogue mais de l’encens, importé par une ressortissante étrangère qui vit à Maurice et qui avait clamé son innocence dès le premier jour. Mais nos flics étaient persuadés qu’elle mentait et ont mis en avant leur prise sur les réseaux sociaux. Ils sont devenus l’équipe Meta, en référence à Facebook, pas à la drogue!

Les filets de Maudhoo

Pourquoi fallait-il autoriser à nouveau l’usage des Shrimp Nets à Maurice ? C’est ce que l’on se demande au ministère de la Pêche. Selon certains, le ministre aurait déjà identifié les pêcheurs même si cette pratique est loin d’être eco-friendly

Miser sur tous les tableaux

Ce spécialiste, affecté à un hôpital régional, a aussi eu la responsabilité de s’occuper des malades du Covid-19 à l’hôpital ENT. Sauf que ce «dopeur» semble avoir oublié que sa base d’opération est l’hôpital régional en question. Or, il n’y a pas mis les pieds depuis des semaines. Ses collègues, habitués à son «manège», pensent qu’il a ainsi repris sa noble habitude d’exercer en clinique durant ses heures de travail à l’hôpital public. Toujours est-il qu’il figure dans les bons papiers des pontes du cinquième étage du Registrar Building et qu’il peut donc agir en toute impunité. C’est ce qu’on appelle «miser sur tous les tableaux».

Dictateurs dans un hôtel

Le General Manager et la Resident Manager d’un établissement du littoral Nord font l’objet de plusieurs accusations de mauvaise gestion et de… racisme. Le ministre du Tourisme a été alerté. Si rien n’est fait, une conférence de presse sera organisée cette semaine

Un clip pour le «chairman»

Certains chairmen des corps parapublics jettent notre argent par centaines de millions par la fenêtre ou dans un stade vide, alors que le tourisme est en déclin. Un autre chairman vient de se faire remarquer. Ce proche d’un ministre vient de lancer un clip dans le sillage d’une cérémonie religieuse, pour faire sa propre promotion. Rien de mal, allez-vous me dire ! Sauf que cet enseignant de musique d’une institution d’enseignement supérieur confond visiblement son rôle de chairman et sa vocation de chanteur dans ce clip. Alors que celui-ci devait nécessairement privilégier les enseignants et les élèves de ce centre, on le voit en gros plan et sa petite clique, dont certains ne sont même pas employés dans ce centre. Le clip ferait un tabac pour de mauvaises raisons!

Pétitions bâclées ?

Des membres de l’opposition regrettent, même en public, de ne pas être allés jusqu’au bout de leur pétition électorale. Certains rejettent le blâme sur leurs hommes de loi. Renseignements pris, la plupart de ces derniers l’ont fait pro bono ou presque. Il semble donc qu’ils n’aient pas offert le service comme ils l’auraient fait s’ils avaient été dûment rémunérés. Et c’est connu, certains hommes de loi qui «aident» le font presque toujours à la légère sauf dans des cas comme celui de Jenny Adebiro.

Pas de déclaration

Un fonctionnaire a été rappelé à l’ordre par son supérieur car il n’aurait pas le droit de commenter l’actualité. Ce fonctionnaire a récemment critiqué la tentative gouvernementale de censurer une radio. Il œuvre aussi en faveur des travailleurs étrangers et il compte récemment une excellente initiative, en organisant une activité pour les frontliners et les victimes du Covid.

Député quémandeur

Après l’annonce du projet d’union de l’opposition, la machinerie gouvernementale s’est mise en branle. Vraies ou fausses, des informations sont systématiquement fuitées concernant tel ou tel membre de l’opposition qui serait sur le point de rejoindre la majorité. Au moins un député de l’opposition, issu d’une circonscription urbaine, a l’habitude de frapper à la porte du financier en chef de Lakwizinn pour des aides à distribuer à ses mandants, comme ce fut le cas pour Noël. Cependant, ce député en question, nous dit-on, n’est pas près de franchir le pas. En tout cas, ses démarches sont surveillées par le parti…

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x