Coupe de la Ligue: Chelsea valide son ticket pour la finale

Avec le soutien de

Déjà vainqueur 2-0 à l'aller, Chelsea a validé son billet pour la finale de la Coupe de la Ligue en allant gagner 1-0 chez un Tottenham pas récompensé de ses efforts, mercredi.

Marquer trois buts aux Blues est en soi un défi très compliqué mais Thomas Tuchel n'avait pas pris ce retour à la légère, alignant une équipe très proche de son onze-type.

Antonio Conte, qui devait faire sans Son Heung-min, blessé pour plusieurs semaines, avait de son côté choisi de laisser Hugo Lloris, titulaire à l'aller, sur le banc, au profit de Pierluigi Gollini, dans les cages.

Une décision qu'il a peut-être regrettée à la 18e minute quand le portier italien a été un peu court dans sa sortie aérienne face à Antonio Rüdiger, qui a ouvert le score d'une tête de l'arrière du crâne (0-1).

La règle du but à l'extérieur n'étant pas appliquée en Coupe de la Ligue depuis 2019, cela ne changeait que peu la donne pour les Spurs, qui sont partis à l'assaut des cages adverses, mais de façon parfois brouillonne.

Une frappe de Pierre-Emile Hojbjerg, déviée par le dos d'Andreas Christensen (33e), suivie immédiatement d'une déviation de la tête de Davinson Sanchez, sur le corner consécutif, que Harry Kane a été à quelques centimètres de pousser au fond, au second poteau, aurait totalement relancé le match avant la pause.

Une belle tête d'Emerson Royal, aux abords de l'heure de jeu, bien repoussé par Kepa - irréprochable dans les buts de Chelsea dans son intérim d'Edouard Mendy, parti à la CAN -, aurait aussi mérité un meilleur sort.

Et pour ne rien arranger, la VAR a par trois fois douché l'enthousiasme des locaux en annulant deux pénalties sifflés par Andre Marriner puis une égalisation de Kane, pour position de hors-jeu (63e).

Sentant probablement le vent du boulet, Tuchel a fait entrer à la 66e minute Thiago Silva à la place de Christensen et surtout Marcos Alonso à la place de Timo Werner pour revenir à un système à trois défenseurs centraux, ce qui lui a redonné la maîtrise des débats pour les 20 dernières minutes.

L'entraîneur allemand aura donc une deuxième chance de remporter un trophée domestique après la finale de Coupe d'Angleterre perdue contre Leicester la saison dernière (1-0).

Un titre qui pèsera évidemment infiniment moins que la Ligue des Champions, mais avec une finale qui promet d'être une très belle affiche, le 27 février, puisqu'elle les mettra aux prises avec Liverpool ou Arsenal, qui s'affrontent jeudi en match aller à Anfield.

Prévue initialement à l'Emirates la semaine dernière, la confrontation avait été décalée d'une semaine et l'ordre des matches inversé en raison d'un trop grand nombre d'absences chez les Reds, dues notamment à des cas de Covid-19.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x