Après une belle année 2021: Christopher Lagane se prépare déjà pour les objectifs de 2022

Avec le soutien de
Le Tour de Maurice 2021 était l’objectif de la saison pour le leader de la Team MCB-Maurice, une course lors de laquelle les choses se sont passées mieux qu’il l’espérait. © Krishna Pather

Le Tour de Maurice 2021 était l’objectif de la saison pour le leader de la Team MCB-Maurice, une course lors de laquelle les choses se sont passées mieux qu’il l’espérait. © Krishna Pather 

2021 a sans doute été la meilleure saison de Christopher Lagane depuis qu’il pratique le vélo de compétition. Le coureur du Faucon Flacq SC-KFC a dominé ses adversaires sur le plan local et a conclu de fort belle manière en devenant le septième Mauricien à remporter le Tour de Maurice au mois de novembre. On peut dire que cette fois, la réussite a été de son côté car il a été épargné par les pépins physiques. Désormais, Christopher a les yeux rivés sur la saison 2022 qui sera riche en objectifs pour lui.

Selon les dires mêmes du leader du peloton mauricien, la saison 2021 a été bonne d’abord parce qu’il a été épargné par les pépins physiques. «Je pense que 2021 a été une très bonne saison pour moi, définitivement l’une des meilleures de ma carrière. Je n’ai pas été blessé contrairement aux autres années. J’ai été régulier et j’ai remporté un grand nombre de victoires sur le plan local», fait ressortir Christopher.

Celui-ci explique que c’est à partir de sa victoire au championnat de Maurice de contre-la-montre individuel le 29 aout 2021 qu’il a commencé se sentir vraiment bien. «La victoire au championnat de chrono m’a fait du bien. A partir de là, j’ai commencé à aller de mieux en mieux et à enchainer les victoires», rappelle-t-il. C’est ainsi qu’il est arrivé au summum de sa forme au Tour de Maurice tenu du 2 au 6 novembre 2021. «J’ai entamé le Tour de Maurice au top de ma forme. Mais je n’aurais jamais pensé pouvoir remporter quatre victoires d’étape même si j’avais fait du Tour mon objectif de la saison. C’était une course de rêve, les choses se sont passées mieux que je l’espérais, j’ai savouré chaque victoire. C’était la récompense de toute ma saison», confie le leader de la Team MCB-Maurice.

Réaliser une bonne performance aux Championnats d’Afrique au Burkina Faso

Le seul regret de Christopher Lagane en 2021 a été le fait de ne pas pouvoir prendre part à des courses à l’étranger en raison de la situation sanitaire. «Les plans ont une nouvelle fois été bousculés par la COVID-19 et on n’a pas pu se frotter au niveau étranger. Heureusement qu’on a pu avoir des adversaires de la Réunion et de France notamment lors du Tour de Maurice», observe-t-il.

Le cycliste qui a fêté ses 23 ans le 24 septembre dernier, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et a déjà les yeux rivés sur la saison 2022. Il pense surtout aux Championnats d’Afrique sur route qui sont programmés au mois de mars au Burkina Faso. «Je veux réaliser une bonne performance aux championnats d’Afrique. Je me prépare pour cela», lâche-t-il. 

Heureux et satisfait au terme de la saison 2021, Christopher Lagane entend faire aussi bien voire mieux en 2022. © Krishna Pather 

Christopher compte aussi arriver dans la meilleure forme possible aux Jeux du Commonwealth à Birmingham en Angleterre (28 juillet-8 aout). «Il y aura un gros niveau là-bas avec les professionnels», note-t-il. Notre interlocuteur compte déjà une participation à ces Jeux. C’était en 2018 à Gold Coast en Australie alors qu’il n’avait pas encore 20 ans. Il s’en était tiré avec les honneurs en prenant la 29e place au contre-la-montre individuel et la 30e place dans la course en ligne. «J’étais satisfait de ma prestation aux Jeux de 2018 à Gold Coast avec deux top 30. Depuis, j’ai beaucoup progressé et en 2022 à Birmingham, je pourrais voir ou je me situe par rapport à ces adversaires de haut niveau», affirme-t-il.

Puis, Christopher se préparera pour le Tour de la Réunion et celui de Maurice. «Je ne dirais pas non à une troisième victoire dans le Tour de la Réunion (ndlr : après ses deux sacres consécutifs en 2017 et 2018). C’est une compétition qui jouit d’un certain prestige avec de belles étapes de montagne», dira-t-il. L’organisateur du Tour de l’ile sœur, Michel Bénard, a annoncé qu’il aura lieu plus tôt en 2022, soit du 17 au 25 septembre. Puis, Christopher se mettra en quête d’un deuxième sacre sur le Tour de Maurice.

Participer aux JO de Paris en 2024

Par contre, le cycliste a abandonné le projet de passer professionnel. «En 2020, j’étais parti en France dans le but d’entamer une carrière professionnelle (ndlr : il avait signé au VC Villefranche Beaujolais) mais la COVID-19 est venue tout perturber. Désormais, il est devenu très compliqué pour moi de passer pro. Le niveau est devenu tellement élevé, il faut s’y consacrer à 100% et moi j’ai repris les cours. Donc, je préfère continuer à m’entrainer comme je le fais en ce moment et représenter Maurice dans des compétitions de haut niveau. Quitter le pays pour une année et me consacrer entièrement au cyclisme n’est plus possible pour moi», explique-t-il.

Christopher souhaite aussi être de la partie aux prochains Jeux des iles de l’océan Indien (JIOI) en 2023 à Madagascar. «Après les moments forts que l’on a vécus lors des JIOI en 2019 à Maurice, c’est certain que j’aimerais participer à ceux de 2023. Nous avions été dominateurs et il a nous a manqués une poignée de secondes pour remporter le contre-la-montre individuel (ndlr : il avait pris la 2e place à 3 secondes du Réunionnais Sébastien Elma, alors que Yannick Lincoln avait fini 3e à 4 secondes)», lance-t-il.

Le cycliste rêve aussi des Jeux Olympiques de 2024 à Paris. «J’ai eu une discussion avec Michel Thèze (ancien Directeur Technique National devenu consultant auprès de la FMC) quand il était à Maurice pour le Tour et il m’a dit que la qualification était possible et qu’il fallait y croire. Il faudra faire des courses en Afrique pour marquer des points au classement UCI. Il s’agira d’effectuer de bons choix d’épreuves pour augmenter les chances de qualification», confie Christopher. 

En attendant, le coureur a repris l’entrainement en vue de la nouvelle saison. «Cela fait environ 5 semaines que j’ai repris l’entrainement. Pour le moment, je fais des sorties d’endurance pour mettre des kilomètres dans les jambes. Petit à petit, je vais commencer à mettre de l’intensité surtout à l’approche du début des compétitions», conclut-il.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x