Dans la presse du… 27 décembre 1976: une heure d’émerveillement avec Flipper et Jenkie

Avec le soutien de
Les jeux et facéties de Flipper et Jenkie ont émerveillé petits et grands en cette période de fêtes de décembre 1976.

Les jeux et facéties de Flipper et Jenkie ont émerveillé petits et grands en cette période de fêtes de décembre 1976.

Dans son édition du lundi 27 décembre 1976, l’express décrit le spectacle des dauphins Flipper et Jenkie. Ne laissez pas repartir Flipper et Jenkie sans aller les admirer, et sans emmener vos enfants les applaudir. Oui, les applaudir, car ils sont susceptibles – mais les applaudissements viennent d’eux-mêmes devant la perfection de leurs tours, ou plutôt des jeux auxquels ils veulent bien jouer avec leurs sympathiques dompteurs, Steve et sa charmante épouse. 

Ce serait trop bête de manquer un tel spectacle, car pour vous l’offrir au stade George V, M. Franco Béguinot, l’imprésario qui commente le show, a dû employer autant d’imagination que ses dauphins, et aussi huit tonnes de sel, afin que l’eau de la piscine ressemble à celle de l’océan Pacifique. 

Mais revenons à nos dauphins, et surtout à Flipper, déjà bien acclimaté puisqu’il danse le séga à merveille. Toutefois, ce qu’ils font ne s’explique pas: il faut les voir. Les voir pour croire. Et en apprécier l’émerveillement. Ce n’est pas drôle qu’il faille leur offrir des friandises (environ 10 livres de hareng à chacun par spectacle !) pour de telles prouesses. Sinon ils boudent ! 

Ils ne sont pas que boudeurs : ils sont jaloux aussi ! Ainsi Jenkie tentera obstinément de barrer la route à Flipper, qui veut nous offrir son plus joli saut... Mais il a plus d’un tour dans son sac pour tromper la vigilance de sa compagne ! 

Le spectacle fait bien sûr la part belle aux enfants. Et si par hasard c’est l’anniversaire d’un jeune spectateur, Flipper et Jenkie accepteront de bonne grâce de leur chanter Happy Birthday to You. Et, quand, après le spectacle, tous les enfants, debout, agitent la main pour prendre congé des dauphins, eux aussi, dans un dernier tour (d’honneur !) de la piscine, agitent la nageoire droite pour clore une heure d’émerveillement.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x