L'express leaks du dimanche 28 novembre au vendredi 3 décembre 2021

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Publicité
Publicité

À la merci d’un harceleur

 

Une femme, employée dans une institution située dans une zone côtière, ne sait plus à quel saint se vouer. Elle cherche de l’aide pour qu’elle ne soit plus harcelée par un de ses supérieurs. Elle hésite à dénoncer son harceleur directement au chef hiérarchique de son ministère, car elle estime qu’il y aura une enquête qui prendra du temps et en attendant elle pourrait subir des représailles.

 

Mauvaise image

 

Un cameraman d’une grande chaîne européenne venu faire des reportages à Maurice aurait vécu une mauvaise expérience. Quand il est rentré à son hôtel, il aurait constaté qu’une somme d’argent avait disparu de sa chambre. La direction de l’hôtel en a été informée et une plainte aurait même été faite. Dire qu’il était à Maurice pour parler des atouts de notre île…

 

Encore un rapport secret

 

Après que la direction de la MBC aurait signé un accord avec Shyam Persand avec des clauses de confidentialité, des membres de l’opposition s’intéressent au rapport de Sandrine Valère. Cette secrétaire permanente avait été appelée à enquêter sur l’incident entre Shyam Persand et Anooj Ramsurrun. Si la MBC est tombée d’accord pour payer l’ancien réalisateur, est-ce que l’autre partie est fautive ? Ce sont les questions que l’on se pose.

 

La «main longue»

 

Des éléments de la police opérant dans un des postes situés dans le nord du pays se demandent si un de leur supérieur bénéficie d’une haute protection. Ils ont dénoncé un gradé qui s’adonnerait à des activités illégales comme le vol de carburant. Ils ont soutenu leurs lettres de dénonciation avec des photos, mais l’homme toujours en poste ordonne à ses subordonnés de le soutenir dans des activités louches.

 

La «main longue»

 

Des éléments de la police opérant dans un des postes situés dans le nord du pays se demandent si un de leur supérieur bénéficie d’une haute protection. Ils ont dénoncé un gradé qui s’adonnerait à des activités illégales comme le vol de carburant. Ils ont soutenu leurs lettres de dénonciation avec des photos, mais l’homme toujours en poste ordonne à ses subordonnés de le soutenir dans des activités louches.

 

La Réunion rit

 

Face à la présence de Maurice dans la zone «rouge écarlate» en France, certains autres se frottent les mains, comme les tour-opérateurs de La Réunion. En attendant, les autorités françaises ont laissé entendre que c’est un mal pour un bien…

 

Les «chatwas» et l’express

 

Nombreux sont-ils les «chatwas» du gouvernement qui pensent qu’en critiquant notre journal, ils marquent des points auprès de ceux qui les nourrissent avec notre argent. Sauf que cette semaine, ils ne savaient pas trop sur quel pied danser après la publication en exclusivité dans «l’express» d’une missive de Nikhita Obeegadoo qui a défendu les épouses et filles des ministres. C’est à contrecœur qu’ils ont dû partager ou commenter l’article de la fille du Premier ministre adjoint. D’autres en revanche ont résisté mais ont attiré l’attention du PMO, qui n’a pas apprécié leur manque de solidarité.

 

Droit et travers

 

Une audio circule sous les manteaux en ce moment dans laquelle on peut entendre un homme de loi d’une institution, et pas n’importe laquelle, en conversation avec un policier qui a pris soin de tout enregistrer. L’homme de loi explique comment il compte détourner une enquête de l’ICAC au bénéfice de son richissime client étranger. Pour ensuite parler de faire de sorte que lui, l’homme de loi, en tire un gros avantage, même s’il faut le faire sur le dos de son client. Et cela, en privant l’ICAC d’une grosse affaire de blanchiment d’argent. Visiblement, le juriste véreux semble s’amuser à se jouer de l’ICAC et d’autres institutions.

 

Allô ICTA !

 

Un journal en ligne contrôlé par un homme d’affaires proche du pouvoir s’en est pris, sous la ceinture, à l’épouse d’un avocat. Alors que les facebookeurs s’attendaient à ce que la nouvelle PRO de l’ICTA, en l’occurrence Catherine Boudet, se fasse entendre pour défendre l’épouse, on a noté aucune réaction de l’ICTA. Beaucoup attendent qu’elle soit audible à l’ICTA, contrairement à son ex-collègue Raj Meetarbhan qui s’enferme dans un mutisme lourd de sens.

 

Doublement masqué !

 

 

Maurice est-elle tellement «Covid safe» que le Premier ministre adjoint a choisi de porter deux masques ? Cette question nous est parvenue après la publication de la photo de Steven Obeegadoo conversant avec Jean Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du Tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie, mercredi soir à Madrid. En tout cas, les conseils du Dr Vasantrao Gujadhur, ex-directeur des services de santé, pour se protéger lorsqu’on se retrouve entouré de beaucoup de personnes, semblent n’être pas tombés dans l’oreille d’un sourd. L’adjoint au Premier ministre et ministre du Tourisme a bel et bien porté un masque médical sous un N95, lors de sa participation à l’assemblée générale de l’Organisation mondiale du tourisme à Madrid.

 

 

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x