Tourisme: «La France est attentive aux arguments de Maurice»

Avec le soutien de

Le Premier ministre adjoint et ministre du Tourisme, Steven Obeegadoo, a rencontré Jean Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du Tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie, mercredi soir à Madrid, dans le sillage de l’assemblée générale de l’Organisation mondiale du tourisme. Les discussions ont principalement porté sur la décision de la France d’inscrire Maurice sur la liste des pays «rouge écarlate» et sur des possibilités de faire évoluer cette situation, au vu des moyens pris par Port-Louis pour protéger citoyens et visiteurs.

Le Premier ministre adjoint lui a fait part de son étonnement par rapport à la décision du gouvernement français et lui a expliqué les conséquences pour les touristes français qui constituent le marché principal de Maurice. Selon Steven Obeegadoo, la France est attentive aux arguments et sensible aux représentations de Maurice. «Maurice a beaucoup d’arguments pour démontrer que nous sommes en train de protéger à la fois notre population et nos touristes étrangers. Nous devons communiquer ces éléments de façon claire et convaincante pour que la France revoie sa position», a-t-il expliqué, dans un entretien téléphonique diffusé au journal télévisé de la MBC. Il a également expliqué qu’il est en contact étroit avec le Premier ministre, Pravind Jugnauth, pour multiplier les contacts avec l’État français pour l’amener à reconsidérer notre placement sur cette liste.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x