Fermeture des frontières: SOS d’étudiants bloqués à Johannesbourg

Avec le soutien de
(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration)

Consternation. Certains devaient rentrer après avoir passé entre deux et quatre ans en Afrique du Sud pour leurs études supérieures, d’autres revenaient pour passer des vacances en famille. La veille de leur départ pour Maurice, vendredi, ces étudiants ont appris que leur vol, prévu à 13 h 35, a été annulé.

«Vendredi, nous avons reçu un communiqué pour nous informer qu’à partir du lundi 29 novembre, il n’y aura plus de vols sur Johannesbourg. À 21 heures, nous avons reçu un e-mail d’Air Mauritius indiquant que notre vol a été annulé et qu’il y aurait un autre vol. Mais pour être sur le vol, il fallait être à Johannesburg à 6 heures du matin le 27», explique l’un des étudiants. Sauf qu’il n’y a pas de vol domestique entre Cape Town et Johannesbourg entre 21 heures à 6 heures du matin…

Dans la soirée de samedi, les étudiants s’envolent de Cape Town à Johannesbourg à 20 heures pour être à l’heure afin d’embarquer vers Maurice sur le vol de la South African Airways (SAA) prévu à 9 h 45, dimanche. En appelant la compagnie aérienne sud-africaine, à 3 heures du matin, ils apprennent que ce vol a été annulé

Depuis, ces étudiants sont bloqués à l’aéroport O.R. Tambo, à Johannesbourg, depuis samedi, en attendant de trouver un vol de rapatriement. «On nous a dit de venir à Johannesbourg. D’un côté, le taux de criminalité y est élevé et de l’autre côté, c’est là-bas qu’il y a le variant. À Cape Town, il n’y a aucun virus», s’insurge une étudiante, qui ne demande qu’à rentrer retrouver les siens. Un autre étudiant renchérit : «Nous avons peur de sortir. On essaie de prendre le maximum de précaution mais nous savons qu’à Gauteng, le virus est répandu.» Il nous revient que certains étudiants préfèrent rentrer à Cape Town car le prix de l’hébergement à Johannesbourg est élevé.

Pour le moment, la communauté d’étudiants essaie de trouver un hébergement pour pouvoir quitter l’aéroport. Ce qui est stressant pour nombre d’entre eux. «Nous sommes à court d’argent. Nous n’en avons pas assez pour trouver un hébergement», lance l’un deux. D’autres déplorent le manque de communication des autorités. «C’est inacceptable qu’on annule des vols brusquement sans aucun préavis.»

 Le souhait de ces jeunes c’est d’être sur un vol de rapatriement rapidement. «Cela fait deux jours que nous n’avons pas fermé l’œil. Nous sommes à bout», soupirent-ils.

Les dates de rapatriement encore inconnues 

 Air Mauritius va opérer le vol MK 851, de Maurice à Johannesburg le 1er, 2, 3 et 5 décembre comme le stipule le communiqué émis le 27 novembre. Cependant, il n’y aura aucun passager sur les vols retours aux dates susmentionnées. D’autres vols de rapatriements seront mis à la disposition de Mauriciens et résidents bloqués en Afrique du Sud. Ils doivent s’enregistrer auprès de la haute commission mauricienne à Pretoria pour avoir une place sur un des vols de rapatriement. Plus de 200 personnes veulent rentrer à Maurice. Du côté du ministère des Affaires étrangères, une cellule spéciale pour l’enregistrement a été mise en place afin d’inscrire le nom des passagers, qui veulent prendre les vols de rapatriement. À noter que le fret est maintenu entre Johannesbourg et Maurice.

Vols annulés: des sud-africains manifestent leur colère sur la toile

«Je suis dévastée par le gouvernement mauricien, qui change les règles en plein vol. Si nous avions su que cela arriverait, nous n’aurions jamais pris le vol», écrit une mère de famille, qui a tout laissé en Afrique du Sud pour émigrer à Maurice avec son bébé et ses chiens. Elle lance un appel de détresse pour que ses chiens puissent trouver un foyer. Une autre internaute se dit «dégoûtée» car elle est bloquée à Johannesbourg sans ses enfants, qui sont à Maurice, et ce, sans aucune communication.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x