Abus sexuels allégués: un père arrêté après avoir été dénoncé par ses filles

Avec le soutien de

Il était recherché depuis le 8 novembre. Ce maçon de 30 ans, habitant Bambous, a déserté la localité depuis que ses filles de 13,16 et 17 ans respectivement, l’ont accusé de viol. Ces mineures, dont les parents sont séparés, ont porté plainte au poste de police de Stanley contre leur père, alléguant qu’elles subissaient des sévices de lui depuis 2016.

Le récit des victimes a choqué les policiers et tous ceux qui l’ont entendu, d’autant plus qu’une des filles est aveugle. Dans une des trois dépositions, une des soeurs déclare que son père lui aurait ligoté les mains avant de l’agresser sexuellement. Elles ont fini par briser le silence et ont tout raconté à leur mère et à des proches.

Le trentenaire a été arrêté hier matin lors d’une opération menée par la Criminal Investigation Division de l’Ouest et le Field Intelligence Office travaillant sous la supervision du surintendant de police Sam Bansoodeb. Le maçon se terrait chez un proche à Coromandel. Lors de son interrogatoire, le suspect nie les faits et a dit qu’il s’agissait d’un coup monté. «Mo madam ki pe fer bann zenfants la dir sa» a-t-il dit aux policiers. L’enquête est menée par l’inspecteur Noorally, le sergent Hosseny et les policiers de Stanley, en collaboration avec la brigade des mineurs de Rose-Hill.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x