Quand Steven Obeegadoo relativise le bilan humain…

Avec le soutien de

Alors que Pravind Jugnauth évoque la recrudescence alarmante des cas de Covid-19 à Maurice et annonce des restrictions, son adjoint, Steven Obeegadoo, annonce quelques jours plus tard devant un parterre sélect de journalistes étrangers que la situation s’améliore et que l’on sera bientôt à l’ère pré-Covid. Des propos répercutés par «ABTA Magazine». Il n’en a pas fallu plus pour que le DPM et ministre du Tourisme ne soit accablé de quolibets…

«Il ridiculise le pays», «Plus idiot et ignare que ça, tu meurs!»,«Une honte nationale», «Il est en déni total et a besoin de se faire soigner !», «Il encourage des gens à venir alors que la situation n’est pas du tout sous contrôle.» Le Premier ministre adjoint (DPM) et ministre du Tourisme, Steven Obeegadoo, fait encore l’objet de railleries des Mauriciens après avoir clamé, le 17 novembre, que le pays retrouvait «rapidement» sa phase «pré-Covid-19», six semaines après la réouverture des frontières. Il intervenait lors d’une session de travail des représentants de l’industrie touristique à l’hôtel Le Meridien.

Face à des journalistes étrangers et aux professionnels du voyage en visite guidée dans le pays à l’invitation de la Mauritius Tourism and Promotion Authority (MTPA), le ministre s’est même vanté, d’un air très sérieux, du fait que l’île était «safe». Steven Obeegadoo a ainsi pris à contre-pied non seulement son collègue de la Santé mais également le Premier ministre, qui avait fait état cinq jours plus tôt de l’augmentation des cas et des nouvelles restrictions. L’inter- vention du ministre Obeegadoo a été reprise sur le site d’ABTA Magazine.

Certains ont essayé d’être plus empathiques envers le ministre du Tourisme, même si ses mots les laissent perplexes. «C’est normal, en tant que ministre du Tourisme, qu’il ne brosse pas un tableau sombre. Mais c’est pire de mentir car il met la vie de touristes en danger en les incitant à venir dans un foyer actif de Covid-19, surtout si les journalistes étrangers, devant qui il a fait ces déclarations, les relaient telles qu’elles. Ce n’est pas étonnant que la presse locale n’ait pas été invitée à cette fonction. Je doute fort aussi que la limite de 50 personnes ait été respectée ce jour-là», commente un des lecteurs de l’article d’ABTA Magazine. Soulignons que la délégation en visite guidée et invitée par la MTPA, n’a pas été amenée dans les hôpitaux du pays pour prendre connaissance de la situation réelle du Covid-19 dans l’île.

Rappelons aussi qu’avant la réouverture des frontières, le DPM était intervenu sur la BBC pour vendre la destination mauricienne au niveau international. Plus tôt sur les ondes de CNN, il avait déclaré que Maurice était «relatively Covid-Safe» lors d’une intervention, qui avait fait sourciller plusieurs observateurs politiques.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x