Parlement - Ambiance: des absences et des retours…

Avec le soutien de
Le speaker, Sooroojdev Phokeer, a présidé les travaux, hier, après plusieurs semaines d’absence.

Le speaker, Sooroojdev Phokeer, a présidé les travaux, hier, après plusieurs semaines d’absence.

Alors que le speaker était de retour hier, il manquait plusieurs têtes au Parlement. La plupart des absents l’étaient en raison du Covid-19. Pendant ce temps, dans l’Hémicycle, les parlementaires n’ont pu poser qu’une seule question lors de la PMQT.

Des faits marquants à la séance d’hier. D’abord le speaker, Sooroojdev Phokeer, a fait son retour après plusieurs semaines. Personne n’a eu d’explication officielle sur son absence bien qu’un membre du gouvernement nous fît comprendre qu’il avait attrapé le Covid-19. Avec son come-back, certaines habitudes sont également de retour… À titre d’exemple, l’opposition est restée assise à son arrivée.

Il faut aussi rappeler que le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, étant souffrant après sa «booster dose» de vaccin anti-Covid, n’a pas posé de Private Notice Question. La séance a débuté à 11 h 34 par une question au Premier ministre, Pravind Jugnauth. Le député de Port-Louis Sud-Port-Louis Central, Osman Mahomed, l’a interpellé sur les mesures prises par la police pour combattre la prolifération de drogue dans la région de Vallée-Pitot, Tranquebar, Plaine-Verte et au Ward IV à Port-Louis.

Tandis que 30 minutes sont consacrées à la Prime Minister’s Question Time (PMQT), la réponse du chef du gouvernement n’a duré que 13 minutes. Certes, Pravind Jugnauth a parlé des mesures prises dans les régions concernées, mais il a aussi dressé une liste de décisions prises par le gouvernement pour combattre la drogue sur le plan national comme des campagnes de sensibilisation dans les écoles et l’installation de caméras à Port-Louis. Le speaker qui l’écoutait attentivement ne l’a jamais interrompu. Cependant, l’opposition a compris la démarche du Premier ministre. Aadil Ameer Meea, Reza Uteem et Patrice Armance montraient des signes d’impatience.

D’ailleurs, le député du PMSD avait deux questions qui allaient suivre destinées à Pravind Jugnauth. L’une d’elles concernait la redevance que le propriétaire d’un téléviseur doit payer à la Mauritius Broadcasting Corporation et l’autre concernait le rapport de l’Electoral Boundaries Commission sur la délimitation des circonscriptions. Patrice Armance espérait pouvoir poser au moins une question. Il avait déjà dressé son micro, mais le speaker a permis aux parlementaires d’adresser huit questions supplémentaires après la question d’Osman Mahomed. Finalement, les 30 minutes de la PMQT ont été consacrées uniquement à un seul sujet. Ce qui a agacé l’opposition. En comparaison, les parlementaires pouvaient adresser au moins trois questions au chef du gouvernement lorsque le Deputy Speaker, Zayid Nazurally, présidait les séances dernièrement.

Par ailleurs, le ministre des Finances, Renganaden Padaychy, a fait son retour après avoir attrapé le Covid-19 tandis que Dorine Chuckowry est arrivée au Parlement sur une paire de béquilles. Cependant, les ministres Avinash Teeluck, Maneesh Gobin et Sudhir Maudhoo ont à leur tour attrapé la maladie. Le ministre Anwar Husnoo était également absent. Dans son entourage, on affirme qu’il n’est pas souffrant, mais plutôt en déplacement à l’étranger. Du côté de l’opposition, Shakeel Mohamed est en auto-isolement.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x