Accident à Valentina: le village de Britannia perd un jeune pilier

Avec le soutien de
Davin Asirigadu était très connu et respecté dans son village.

Davin Asirigadu était très connu et respecté dans son village.

Infirmier dévoué, frère, fils et ami aimant. C’est en ces termes que décrivent ceux qui ont connu Davin Asirigadu, 29 ans. Le jeune homme, qui a été tué sur le coup vendredi dernier dans un accident de moto sur la nationale à Valentina, laisse un grand vide dans le cœur de ceux qui l’ont côtoyé.

Le jeune homme, qui était infirmier en cardiologie, rentrait chez lui de l’hôpital de Candos, vers 17 heures, quand il a été percuté par une camionnette à Valentina. Le choc l’a projeté sur l’asphalte et il est mort sur le coup.

C’est samedi après-midi, dans le respect des règles sanitaires, qu’ont eu lieu les funérailles de Davin Asirigadu à son domicile à Britannia. Cet homme, qui a beaucoup œuvré pour son village et qui détient plusieurs prix en bodybuilding, était très populaire dans son quartier. Il a même été le fondateur du Britannia Youth Club (B.Y.C The Challengers).

Une de ses amies qui le connaissait depuis longtemps, Bhavana Ramchelawon, affirme que leur village perd une personne très impliquée dans le social et toujours à l’écoute. «Davin est un aventurier né, aimé et chéri par beaucoup pour sa gentillesse et grandeur d’esprit. Li ti parmi bann premier pou fer bann jokes zis pou apez latmosfer ek kas stress. Il était un véritable leader, qui a formé plusieurs jeunes à travers l’île au niveau des life skills» déclare Bhavana Ramchelawon avec beaucoup de tristesse.

Du côté des Asirigadu, la tristesse a gagné la maison familiale à Britannia. La sœur du défunt, Vedasha Asirigadu, 25 ans, explique que la mort de Davin laissera un grand vide au sein de la famille. Surtout pour elle, qui a toujours été très proche de lui. «Je suis mid-wife dans le même hôpital où il exerçait en tant qu’infirmier. On était toujours ensemble et on avait les mêmes centres d’intérêts. Je n’ai pas seulement perdu un frère mais mon meilleur ami», pleure Vedasha.

Comme Bhavana, elle se rappellera toujours de Davin comme un homme serviable et aimant. «Sa pou mank mwa pa tann li kriyé mwa. Li ti donn mwa enn nom gater, guddups. Li ti kontan fer mwa riyé. Li pou mank nou bokou.»

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x