Angleterre: Aston Villa, pas qu'un «marche-pied» vers Liverpool, assure Gerrard

Avec le soutien de

Alors qu'il va faire ses débuts sur un banc de Premier League avec Aston Villa, contre Birghton, samedi (16h00), Steven Gerrard a assuré que ce poste n'était pas qu'un «marche-pied» vers celui d'entraîneur à Liverpool que beaucoup lui promettent un jour.

«C'est très injuste de décrire (ce poste) comme un marche-pied, vous ne m'entendrez jamais en parler comme ça», a protesté l'ancien milieu et capitaine des Reds lors de la conférence de presse d'avant-match.

Considéré comme l'un des meilleurs joueurs de l'histoire de la Premier League et auteur de 186 buts en 710 matches sous le maillot des Reds, avec qui il a joué 18 ans en pro, Gerrard est souvent vu comme le successeur présomptif de Jürgen Klopp, sous contrat jusqu'en 2024, quand il quittera les bords de la Mersey.

«Liverpool a un entraîneur de classe mondiale avec Jürgen Klopp. S'il décidait de signer un contrat à vie, là, tout de suite, je serais très heureux pour lui et pour eux», a-t-il assuré.

«Je suis complètement investi et je vais tout donner à ce poste pour avoir du succès (...) Je suis impliqué à 100%, tout comme l'est mon staff», a-t-il insisté, tout en reconnaissant qu'il n'y avait «rien de mal dans le fait d'avoir des rêves et des ambitions».

«L'opportunité de revenir en Premier League et de me rapprocher de ma famille sont deux des raisons pour lesquelles ce poste était bon pour moi», a-t-il expliqué.

En attendant le 11 décembre et le déplacement de son équipe à Anfield Road, Gerrard devra essayer de rapidement redresser le club de Birmingham tombé au 16e rang après cinq défaites consécutives.

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x