Dans la presse du… 4 novembre 1980: l’Amicale des Aveugles fête ses cinq ans

Avec le soutien de
Les dominos et autres jeux mis au point pour les aveugles réunissent élèves et vanniers du centre Loïs Lagesse.

Les dominos et autres jeux mis au point pour les aveugles réunissent élèves et vanniers du centre Loïs Lagesse.

Une bande de joyeux copains – l’Amicale des Aveugles – fête en ce jour le cinquième anniversaire de son club, annonce l’express du mardi 4 novembre 1980. Un club pas comme les autres, un club où l’amitié, la gaieté, l’altruisme, l’entraide retrouvent leur saveur d’antan. Chaque mardi après-midi, depuis cinq ans déjà, une des salles du centre Loïs Lagesse à Beau-Bassin prend allure de club, pour la joie de quelque 25 gaillards, élèves et vanniers du centre. 

L’Amicale des Aveugles : une fraternité à fleur de peau à faire rougir les clairvoyants. Un club où les nobles instincts de l’homme règnent en maître. Chaque mardi après-midi, les livres de classe et les outils du vannier cèdent la place aux jeux de cartes, aux jeux de domino et autres jeux mis au point pour les aveugles. Dans un coin de la salle, une table de ping-pong légèrement modifiée. Durant plus de deux heures, chaque mardi, l’Amicale devient ruche. 

«Au départ, indique Nadia Pyndiah, responsable du centre Loïs Lagesse, on organisait des après-midi récréatives. Les choses ayant très bien marché, on décida alors de mettre sur pied une structure permanente. L’Amicale fonctionne comme tout autre club, elle a un comité de direction et les membres versent une roupie mensuellement aux dépenses courantes. Le club est ouvert à ceux âgés de plus de quinze ans.» 

Noël Mélisse et Soobas Keenoo, enseignants au centre Loïs Lagesse et éléments moteurs de l’Amicale, indiquent que le club organise périodiquement des compétitions de quiz, des tournois de domino, de cartes et d’autres jeux de salon. Il arrange également des sorties et des cours de civisme. Chaque semaine, un journal parlé, enregistré sur bande magnétique, regroupant les principales nouvelles publiées dans la presse écrite, est diffusé à l’intention des membres de l’Amicale. 

José Ramtano, vice-président de l’Amicale, est aussi homme-orchestre. Il joue de l’accordéon, de la guitare, du violon et du piano. Récemment, il s’est fait enseignant de musique et dorénavant, il partage avec six de ses amis du centre son amour de l’accordéon. 

En ce mardi, jour du cinquième anniversaire, ce sera jour de fête et de fierté. L’Amicale des Aveugles s’est attelée à la tâche depuis plus de six mois, pour démontrer aux autres sa joie de vivre et sa fraternité. L’Amicale des Aveugles : un club, un centre d’amour, bien plus – un exemple pour un monde qui s’entre-déchire.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x