Entreprises: Taylor Smith rachète Lafarge Maurice et LafargeHolcim océan Indien

Avec le soutien de
Si les sacs de ciment porteront jusqu’à épuisement des stocks la marque Lafarge, le nouveau logo de CEMENTIS fera bientôt partie du paysage local.

Si les sacs de ciment porteront jusqu’à épuisement des stocks la marque Lafarge, le nouveau logo de CEMENTIS fera bientôt partie du paysage local.

C’est confirmé. Dans le collimateur du groupe Taylor Smith depuis quelques mois, Lafarge (Mauritius) Ltd passe finalement sous son contrôle. Pour preuve, la société CEMENTIS Investment, incorporée récemment et opérant sous la coupole de Taylor Smith, a fait l’acquisition du terminal Lafarge (Maurice). De plus, CEMENTIS océan Indien, également filiale de Taylor Smith Investment, reprend dans la foulée les filiales de LafargeHolcim océan Indien, à la Réunion, Madagascar, les Comores et Mayotte. 

En revanche, l’acquisition aux Seychelles, où les négociations sont toujours en cours, devrait se faire d’ici quelques mois. 

Pour le moment, le montant du deal n’a pas été révélé mais il devrait se chiffrer à plusieurs dizaines de millions de roupies, vu la taille du cluster océan Indien impliqué dans ce rachat. La démarche du groupe mauricien de mettre le grappin sur ce cluster fait suite à la décision de Lafarge de se retirer de la région. Le Chief Executive Officer (CEO) de Taylor Smith Investment et président du conseil d’administration de CEMENTIS océan Indien, Colin Taylor, explique qu’avec cette opération, CEMENTIS se positionne comme le leader régional de la production et la distribution du ciment. «Les sociétés rachetées sont toutes solides financièrement en plus de posséder un positionnement géographique unique. De plus, toutes les filiales du groupe sont dirigées par des équipes d’expérience, qui bénéficient du soutien d’effectifs.» 

Nouvelle identité

À la tête de la nouvelle entité, le CEO du groupe Taylor Smith, Colin Taylor, la COO du groupe CEMENTIS, Heba Capdevila, et son nouveau CEO, Chris Harker.

Pour diriger le pôle ciment du groupe Taylor Smith, le nouveau CEO, Chris Harker, possède une expérience de plus de 20 ans dans l’industrie, ayant travaillé pour des compagnies reconnues comme Blue Circle et Italcementi, sans compter son expérience en fusions et acquisitions. À ses côtés, il pourra compter sur Heba Capdevila, la directrice générale de CEMENTIS (Mauritius) et Chief Operating Officer (COO) du groupe CEMENTIS. Chris Harker souligne que CEMENTIS s’appuiera sur l’expertise et l’engagement de ses équipes pour être un acteur responsable, fiable et régional dans le domaine. L’avenir de CEMENTIS, dit-il, repose ainsi sur les talents régionaux et la possibilité de les accompagner dans leur développement, tout en favorisant l’innovation et la créativité. «Notre promesse, en tant que fournisseur de ciment responsable, est de continuer à soutenir la construction de nos villes et villages, et la protection de nos îles, tout en minimisant notre empreinte écologique à chaque étape de notre développement.» 

LafargeHolcim océan Indien rebaptisée groupe CEMENTIS aura donc une nouvelle identité régionale. Ses filiales seront connues comme CEMENTIS (Mauritius), CEMENTIS (Réunion), CEMENTIS (Madagascar), CEMENTIS (Mayotte), et CEMENTIS (Comores). Outre le nouveau nom, le groupe affichera une nouvelle identité visuelle et de nouvelles couleurs. Un des leaders régionaux de la production et distribution de ciment et matériaux cimentaires, CEMENTIS continuera à servir tous ses clients, des plus petits artisans aux plus grandes entreprises de construction, à travers de nouvelles infrastructures et l’utilisation intelligente et responsable de ses produits. 

«La priorité du groupe CEMENTIS sera d’assurer une transition souple et la continuité de ses opérations dans les meilleures conditions. La poursuite des activités, mesures et engagements, tant au niveau des salariés que des structures, est donc assurée», explique Colin Taylor. Le maintien de la qualité des opérations, services, solutions et produits du groupe, ajoute-t-il, sera suivi par de nouveaux investissements et projets pour consolider son leadership des filiales régionales, à travers le développement de gammes de produits adaptés aux spécificités, besoins et demandes de chaque marché. 

D’ailleurs, les noms des produits CEMENTIS restent inchangés sur chaque territoire : Baobab à Maurice, Volcan & Kosto à la Réunion, Lova, Orimbato et Manda à Madagascar, Hodari aux Comores et à Mayotte. Toutefois, les sacs de ciment CEMENTIS continueront à porter, jusqu’à épuisement des stocks, la marque Lafarge à Maurice, aux Comores et à Mayotte et celle d’Holcim à la Réunion et Madagascar. Ils seront, au fur et à mesure, remplacés par des sacs portant le nouveau logo de CEMENTIS. Présent dans le paysage économique depuis 1928, le groupe Taylor Smith est actif dans les secteurs marin et portuaire, logistique et distribution, et manufacturier. Avec cette nouvelle acquisition, son chiffre d’affaires annuel devrait dépasser les Rs 3 milliards.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x