Allégations de viol par une Française: Husein Abdool Rahim se fera examiner par un médecin légiste

Avec le soutien de

Il a comparu devant la cour de district de Pamplemousses hier suivant son arrestation dans le cadre d’une plainte déposée par une Française qui l’avait accusé de viol, de sextorsion et d’escroquerie depuis 2019. Ainsi, la prolongation en détention d’Husein Abdool Rahim, faisant l’objet d’une accusation provisoire de viol, a été maintenue. L’habitant de Port-Louis a été reconduit à Alcatraz en attendant sa prochaine comparution la semaine prochaine devant la même instance judiciaire.

Toutefois, Me Erickson Mooneapillay, son homme de loi, qui avait dans un premier temps indiqué que son client ne souhaitait être examiné par un médecin légiste, a enlevé son objection en cour. Une date sera fixée pour que les examens médicaux soient effectués. «Les procédures dans cette affaire vont très vite. Les prélèvements de son ADN pourraient avoir lieu pour un exercice de comparaison», indique une source proche du dossier.

Ce sera le Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef médico-légal, qui procédera à l’examen. Les pièces à conviction et les vêtements remis par la plaignante seront passés à la loupe pour retrouver l’ADN du suspect.

«La plaignante devrait effectuer le déplacement pour participer à un exercice d’identification et à une reconstitution des faits pour indiquer où l’acte de viol a été commis; des traces seront prélevées sur la scène du crime. Ceci prouvera ou non la présence du suspect sur le lieu comme l’a indiqué la plaignante. La collecte, l’examen, entre autres, sont des éléments clés du succès de l’enquête. Pour le moment, la police se concentre uniquement sur l’affaire de viol», poursuit une autre source. L’enquête est menée par l’investigateur Ramdhony sous la supervision du chef des Casernes centrales, Heman Jangi.

Une autre source du dossier confirme que l’investigation avance à grands pas bien qu’Husein Abdool Rahim, connu pour avoir, entre autres, retiré sa plainte contre l’ex-Attorney General Ravi Yerrigadoo dans une affaire de blanchiment d’argent, avait crié au complot et nié les allégations portées contre lui par la jeune femme.

Pour rappel, la Française, venue passer des vacances à Maurice en novembre 2018, aurait rencontré Husein Abdool Rahim, qui lui avait proposé de l’aide, à la Citadelle. Appréciant son geste, cette dernière lui aurait donné ses coordonnées, et dès le lendemain il l’aurait accompagnée visiter l’île.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x