Propos choquants sur les handicapés: Rubina Seetharamdoo de nouveau en état d'arrestation

Avec le soutien de
Après une première arrestation, en juillet, Rubina Seetharamdoo est de retour aux Casernes centrales.

Après une première arrestation, en juillet, Rubina Seetharamdoo est de retour aux Casernes centrales.

Rubina Seetharamdoo est de nouveau en état d'arrestation. L'internaute a été appréhendée ce vendredi 22 octobre après-midi par une équipe de la Cybercrime Unit. Elle avait posté une nouvelle vidéo sur les personnes en situation de handicap, sur Facebook. Dans sa vidéo, celle qui est connue comme chachi Rubina sur les réseaux sociaux, dit que les parents ayant eu un enfant handicapé sont ceux qui ont reçu une malédiction de Satan. 

Ces mots ont blessé plus d’un et suscité une nouvelle fois l'indignation. Depuis hier, des plaintes aux Casernes centrales n'ont cessé d’affluer. Ali Jookhun, fondateur de l’U-Link & Down Syndrome Association, Ameegah Paul et d’autres organisations qui militent pour les droits des handicapés se sont rendus au Central Criminal Investigation Department (CCID), soutenus par le Deputy Speaker Zahid Nazurally. Le ministère de l'Intégration sociale a aussi porté plainte contre Rubina Seetharamdoo.

L'internaute n'en est pas à son premier délit. Elle est en liberté conditionnelle pour «breach of Information and Communication Technologies Act». Il y a quelques mois, dans une vidéo incendiaire, elle avait déclaré qu'il fallait tuer les handicapés car ils sont inutiles à la société. Le gouvernement les paie pour rien.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x