Kick-boxing - Championnats du monde 2021: Annaëlle Coret décroche sa première finale mondiale senior

Avec le soutien de
Annaëlle Coret devient la seule Mauricienne à disputer une finale des Championnats du monde de la WAKO.

Annaëlle Coret devient la seule Mauricienne à disputer une finale des Championnats du monde de la WAKO.

La Mauricienne Annaëlle Coret s’est qualifiée pour la finale des -56 kg en low-kick, hier en Italie. Elle a signé l’unique victoire de l’équipe mauricienne lors des demi-finales des Championnats du monde 2021. Warren Robertson, Cédrick Dinally et Fabrice Bauluck devront, eux, se contenter du bronze.

C’est à la majorité des juges (2- 1) qu’Annaëlle Coret s’est imposée contre la Russe Kristina Ismailova. La Mauricienne a remporté le premier round (2-1) mais s’est inclinée au second (0-1). Elle a dû s’appliquer pour faire la différence lors du troisième round (2-1).

Pour la finale, Annaëlle Coret croisera les gants avec la Française Julina Nilusmas. Cette dernière est la championne du monde en titre de la catégorie. Lors de ses deux précédents combats, elle a surclassé ses adversaires, Uliana Poluianova (3-0) et Feyzanur Azizoglu (3-0). Ce duel s’annonce, donc, serré.

Dinally, Bauluck et Robertson ont été éliminés en demi-finales et décrochent le bronze.

Agée de 22 ans, Annaëlle Coret disputera sa première finale aux Championnats du monde seniors en Italie. En 2019, elle avait échoué en demi-finales des Mondiaux de full-contact et avait décroché le bronze. Chez les juniors, la Mauricienne est passée tout près d’un titre mondial en 2016 en Irlande. Elle avait perdu sa finale contre la Croate Anamarija Cvrk.

Hier, la victoire d’Annaëlle Coret a redonné le sourire au directeur technique de la Fédération mauricienne de kick-boxing, Judex Jeannot. En début de journée, ce dernier a encaissé les éliminations de ses trois éléments masculins. Le premier Mauricien à avoir été éliminé est Warren Robertson en full-contact. Face à Jamal Mammadov, il n’a pas pu réussi l’exploit tant attendu. Comme en 2019, l’Azerbaïdjanais se retrouve en finale des -54 kg contre Yerlan Shagban. Cédrick Dinally a perdu son combat contre le Turque Samet Oruc Salih dans la catégorie -51 du tournoi low-kick alors qu’il menait aux deux premiers rounds. Quant à Fabrice Bauluck, il s’est incliné contre le Russe Ivan Buldakov après un combat acharné dans la catégorie des -54 kg en low-kick. Les trois reviendront avec le bronze.

Quant à Annaëlle Coret, elle peut écrire une nouvelle page du kick-boxing mauricien en devenant la première championne du monde. Mais déjà elle peut se réjouir d’être l’unique Mauricienne à s’être jusqu’ici qualifiée pour une finale des Championnats du monde de la World Association of kickboxing organisations (WAKO) que ce soit chez les juniors ou les seniors.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x