Affaire de la sextape de Valbuena : dix mois de prison avec sursis requis contre Benzema

Avec le soutien de
©

©

Absent du procès, l’attaquant du Real Madrid et de l’équipe de France est accusé de complicité de tentative de chantage.

Tacle glissé contre KB9. Le parquet a requis ce jeudi dix mois de prison avec sursis et 75 000 euros d’amende contre Karim Benzema, lors du deuxième jour du procès qui se tient au tribunal correctionnel de Versailles. Accusé de complicité de tentative de chantage dans «l’affaire de la sextape» dont la victime présumée est son ancien coéquipier en équipe de France, Mathieu Valbuena, l’attaquant du Real Madrid, absent pour «raisons professionnelles», encourt une peine maximale de cinq ans de prison et 75 000 euros d’amende.

«Benzema n’est pas un bon samaritain venu porter secours, il a agi pour permettre aux négociateurs d’en venir à leur fin et aux maîtres chanteurs de toucher de l’argent», a estimé lors de son réquisitoire la procureure Ségolène Marés, qui a notamment pointé l’«autorité et la notoriété en équipe de France» de l’ancien attaquant de l’Olympique lyonnais.

«Il a été insistant»

Depuis mercredi, le tribunal correctionnel de Versailles cherche à clarifier le rôle de l’actuel numéro 19 de l’équipe de France dans le chantage qu’a subi l’ancien milieu offensif de l’OM en 2015. Lors d’un rassemblement des Bleus à Clairefontaine en octobre 2015, Benzema avait proposé à Valbuena de l’aider à régler cette affaire de chantage en l’invitant à joindre l’un de ses meilleurs amis d’enfance, Karim Zenati.

La justice le soupçonne en effet de s’en être mêlé, non par empathie comme il le prétend, mais au profit des corbeaux en mode intermédiaire de luxe. «J’ai senti qu’il voulait avec insistance me faire rencontrer une personne pour faire intermédiaire. […] Je savais bien que si je rencontrais cette personne, ce n’était pas pour des places de foot en échange. Il ne m’a pas parlé d’argent, mais il a été insistant», racontait Valbuena au premier jour du procès à propos de la conversation entre les deux Bleus.

Quelques semaines plus tôt, au mois de juin, Mathieu Valbuena avait été contacté par des maîtres chanteurs. A l’autre bout du fil, plusieurs hommes lui ont réclamé plus de 100 000 euros pour ne pas diffuser une vidéo intime le mettant en scène avec sa femme. «Petit vélo» refuse le chantage et dépose plainte.

«On l’a privé de son graal»

Benzema est placé en garde à vue à Versailles le 4 novembre 2015. Devant les enquêteurs, l’attaquant explique qu’il a simplement voulu rendre service au meneur de jeu de l’Olympique de Marseille et ressort le lendemain avec une mise en examen pour «complicité de tentative de chantage et participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un délit puni d’au moins cinq ans d’emprisonnement, en l’espèce le chantage».

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x