Boxe: Bruno Julie accepte de rejoindre le staff technique national

Avec le soutien de
«J’accepte de rejoindre l’équipe pour pouvoir partager mon expérience avec un maximum de jeunes», confie-t-il.

«J’accepte de rejoindre l’équipe pour pouvoir partager mon expérience avec un maximum de jeunes», confie-t-il.

Neuf ans après avoir mis fin à sa carrière de boxeur en 2012, Bruno Julie rejoindra le staff technique national de boxe début novembre. L’unique médaillé mauricien aux Jeux olympiques a accepté la proposition d’Indiren Ramsamy, jeudi dernier. Cela fait plus d’un mois que le président de l’Association mauricienne de boxe (AMB) l’avait approché pour rejoindre l’équipe dirigée par le Cubain Roberto Ibanez Chavez. 

«J’ai pris le temps de réfléchir à cette opportunité. J’accepte de rejoindre l’équipe pour pouvoir partager mon expérience avec un maximum de jeunes», confie-t-il. Bruno Julie débutera au sein de l’équipe en tant qu’assistant-entraîneur national au même titre que les anciens boxeurs Josian Lebon et Richard Sunee. 

«Le travail qu’il a fait au niveau de son club a été suivi de près. Au cours des dernières années, il a réalisé un gros travail dans sa région. Il mérite largement sa place dans l’équipe technique. Son expérience en tant que boxeur aidera et son palmarès inspirera certainement la jeune génération», déclare Indiren Ramsamy. 

Le premier défi de Bruno Julie sera d’accompagner l’équipe mauricienne dans sa préparation pour les prochains Jeux de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l’océan Indien. La 12e édition de ette compétition réservée aux jeunes de 14 à 17 ans se tiendra du 4 au 11 décembre 2022 à Maurice. 

«Avant les Jeux des îles 2019, j’ai entraîné des jeunes pris en charge par le Trust Fund for Excellence in Sports. Cela a été une riche expérience et j’espère aider d’autres jeunes», affirme Bruno Julie. A la fin de sa carrière, l’ancien boxeur est resté dans le giron de la boxe. Et il y a cinq ans, il s’est engagé en tant qu’entraîneur de l’école de boxe de Stanley-Trèfles. A la fin de la saison 2020, l’Association mauricienne de boxe (AMB) lui avait décerné le trophée du meilleur entraîneur de l’année. 

Pour Bruno Julie, l’étape la plus difficile sera de laisser sa place d’entraîneur régional à l’école de boxe de Stanley-Trèfles. «Au fil des années, il y a des liens qui se sont créés entre les boxeurs et moi. Mais je resterai en contact avec eux», assure-t-il. La grande consolation de Bruno Julie est qu’il a de fortes chances de retrouver plusieurs jeunes de son école dans la présélection pour les Jeux de la CJSOI. «Plusieurs d’entre eux ont les qualités pour passer les étapes de présélection et de sélection», fait-il remarquer. Le médaillé de bronze des JO de Pékin souhaite, également, accompagner un jeune Mauricien vers un podium olympique. «Je ferai tout pour aider ceux qui ont cette motivation», conclut Bruno Julie.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x