Squash: Grégory Gaultier, champion du monde 2015 et ex-N1 mondial, prend sa retraite

Avec le soutien de

Grégory Gaultier, 38 ans, champion du monde 2015 et ancien N.1 mondial de squash, un fauteuil qu'il a occupé pendant vingt mois entre 2009 et 2018, a annoncé sa retraite sportive vendredi sur son compte Instagram.

«Aujourd'hui j'ai décidé de me retirer du circuit mondial. Ca a été une longue route, avec de nombreux moments heureux et fantastiques mais aussi quelques obstacles à surmonter. Je me sens privilégié d'avoir pu vivre de ma passion», explique en anglais le nonuple champion d'Europe, également titré deux fois au niveau continental avec les Bleus par équipes face aux maîtres anglais.

Battu à quatre reprises en finale du Championnat du monde, "Greg" Gaultier, connu comme "The French General" sur le circuit professionnel, avait enfin décroché ce titre en 2015, à Seattle aux Etats-Unis, face à l'Egyptien Omar Mosaad.

Forfait sur blessure en demi-finale aux Mondiaux-2016, il avait une nouvelle fois atteint les demi-finales en 2017, battu cette fois par un autre Egyptien, Mohamed El Shorbagy.

Encore N.1 mondial en février 2018, l'Aixois d'adoption, originaire d'Epinal dans les Vosges, avait ensuite dégringolé au classement mondial, victime d'une grave blessure à un genou qui l'avait contraint à une double opération et près d'un an d'arrêt total. Il n'avait jamais retrouvé son niveau depuis.

Second Français champion du monde de squash, après Thierry Lincou en 2004, mais seul tricolore à avoir atteint le sommet du classement mondial, Grégory Gaultier a remporté 44 tournois durant sa carrière professionnelle, pour 83 finales.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x