Domaine Les Pailles: forte récompense pour retrouver l’alambic volé en 2015

Avec le soutien de

Le matériel en cuivre rouge servant jadis à la distillation pour la fabrication de rhum fait à nouveau parler de lui. Plus de six ans après que l’alambic du Domaine Les Pailles a été dérobé, le groupe Yihai, nouveau propriétaire du domaine offre une «forte récompense» en échange de «toute information solide étayée par des preuves» pouvant aider à récupérer l’alambic en cuivre rouge.

Après le vol en 2015, la State Investment Corporation qui était au contrôle du domaine à ce moment-là, estimait l’alambic de modèle Circa 1758 à quelque Rs 10 millions.

Depuis sa disparition rapportée au poste de police de Pailles, les recherches sont toujours en cours, soutient-on du côté de la Yihai Smart City. «L’alambic est un équipement de très grande valeur et est unique à Maurice. Installé au Domaine Les Pailles depuis plus d’une centaine d’années, il est la représentation de l’histoire qui a fait de Yihai Smart City ce que c’est aujourd’hui. Cela referme l’âme de la Smart City.»

«L’objet qui a disparu n’est pas un portefeuille ou une montre. C’est l’héritage de la Yihai Smart City qui a été volé et ce qui est bien plus désolant c’est que cela a été un vol collectif et organisé. Je suis très attristé par cet acte affreux car c’est le patrimoine historique de Maurice qui a été touché», fait valoir Mons. Li Hai de la Smart City.

Grande tristesse

D’ajouter que l’alambic étant un patrimoine historique pour tous les Mauriciens, la perte d’une pièce d’une telle importance, l’accable de tristesse. «Voilà la raison de cette récompense à celui/celle qui nous aidera à retrouver l’alambic. Nous espérons le retrouver le plus vite possible pour pouvoir à nouveau préserver l’histoire et l’héritage de Yihai Smart City pour les Mauriciens.»

Retour en 2015. Alors que la distillerie du Domaine Les Pailles avait déjà mis fin à ses activités depuis le 31 juillet 2015 suivi peu de temps après par les restaurants, le vol a été commis en deux jours différents, soit entre les 22 et 24 août. Le premier jour, les voleurs ont fait main basse sur le tuyau en cuivre rouge, appelé le col de cygne, et le chapiteau.

Dans la nuit du 24 août, ce sont le chauffe vin et le réfrigérant, faits tous deux aussi de cuivre rouge, qui ont été emportés. L’on se souvient que deux suspects, un vigile du domaine et un employé de l’entretien, avaient été arrêtés par la police le 6 octobre 2015. Sauf que leur interrogatoire n’a pas permis à la police de retrouver l’alambic.

Cette affaire avait également été portée à l’Assemblée nationale le 3 novembre 2015. En réponse à une question du député Adil Ameer Meea, le ministre des Finances par intérim d’alors Ivan Collendaveloo avait répliqué que le contrat de la compagnie qui assurait le service de gardiennage les jours où le vol a été commis, avait été résilié.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x