Covid-19: positifs, ils n’alertent pas le ministère

Avec le soutien de

Plusieurs personnes qui ont utilisé le test kit du Covid-19 pour s’autotester n’ont pas notifié le ministère de la Santé qu’elles étaient positives au virus. La raison : elles ont appliqué le protocole qui était de s’isoler à leur domicile.

Qui plus est, elles se sont basées sur l’expérience de proches qui avaient alerté les autorités de leur positivité et qui n’ont jamais eu de retour de ces derniers. «Le processus est long. C’est compliqué de les avoir au téléphone. Personne ne rappelle jamais. Nous n’avons donc jugé utile de les contacter», explique un habitant des Plaines-Wilhems, positif au Covid le mois dernier. Il témoigne de son expérience.

C’est après deux jours de fièvre et bien que vacciné contre le Covid, que son médecin traitant l’a conseillé de s’autotester avec un test kit du Covid-19. «Je suis allé à la pharmacie de ma localité le 14 septembre pour acheter un test kit au prix de Rs 260. Le pharmacien m’a demandé mon numéro de téléphone et le numéro de ma carte identité, indiquant que c’était une requête du ministère de la Santé. Il a ensuite ajouté qu’aucun préposé du ministère n’était venu s’enquérir sur le nombre de test kit vendu à ce jour. Surpris par cette remarque je lui ai demandé ce qu’il adviendra si je suis positif et si je devais obligatoirement contacter le ministère ?»

 Le pharmacien lui aurait dit qu’il était libre de décider car si son test était positif, le ministère de la Santé lui demanderait de s’isoler chez lui et de prendre des paracétamols comme du doliprane ou de l’efferalgan, ajoutant : «Ceux qui sont hospitalisés parce qu’ils ont les symptômes du Covid-19 reçoivent des panadols.» L’habitant des Plaines-Wilhems est donc rentré chez lui avec un test kit, deux boîtes de Fervex, deux boîtes de losanges et un sirop contre la toux.

«J’ai lu attentivement les instructions avant de réaliser le test. J’étais inquiet, pensant à mes proches qui habitent la même maison et à tous ceux que j’avais côtoyés quelques jours plus tôt. J’ai inséré le bâtonnet dans mon nez et ai attendu.» Au bout d’une dizaine de minutes le résultat était positif. Après l’achat de son test kit, il affirme que ni le pharmacien ni le ministère ne l’ont contacté pour un suivi. «Les jours sont passés. Heureusement, je n’ai plus été fiévreux. Mais j’ai tout de même éprouvé de la fatigue. Après 7 jours, j’ai acheté un autre test kit. Cela a été un ouf de soulagement car les résultats ont été négatifs. Donc, j’ai été testé positif au Covid-19 sans que le ministère de la Santé ne soit au courant. Combien ont été dans mon cas ou vivent une situation similaire à celle que j’ai vécue sans figurer dans le bilan quotidien du ministère ?»

Du côté du ministère de la Santé, une source officielle indique qu’il est important, voire primordial, de signaler toute personne positive au Covid-19. «Ne pas nous en informer constitue un délit. D’autant que la situation peut se compliquer si par la suite, la personne développe des symptômes plus graves.»

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x