Colombie: deux attentats contre un gouverneur de région en 24 heures

Avec le soutien de
La région est ancien bastion de l'ex-guérilla marxiste des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), signataires de l'accord de paix historique de 2016. 

La région est ancien bastion de l'ex-guérilla marxiste des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), signataires de l'accord de paix historique de 2016. 

Le gouverneur d'une région du centre de la Colombie a annoncé mardi avoir été la cible de deux attentats en moins de 24 heures, dont il est sorti indemne et qui ont fait deux blessés.

La première attaque a eu lieu dimanche quand le véhicule du gouverneur du département de Meta, Guillermo Zuluaga, «a été visé par un tireur embusqué», a expliqué l'intéressé sur les ondes d'une radio locale.

Lundi après-midi, un engin piégé déclenché à distance a explosé au passage du convoi de véhicules de ce même responsable dans la localité de La Macarena, une ville du sud du département.

M. Zuluaga a dit être sorti indemne des deux incidents, mais un adulte et un enfant de six ans ont été blessés dans l'explosion de lundi. Ils sont à présent «hors de danger», a précisé le gouverneur, qui a évoqué un troisième possible attentat contre sa personne.

«Les informations dont nous disposons indiquent qu'ils prévoyaient de commettre une autre attaque dans un endroit où nous devions nous rendre», a-t-il ajouté. 

La région est ancien bastion de l'ex-guérilla marxiste des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), signataires de l'accord de paix historique de 2016. 

Elle abrite aujourd'hui des rebelles dissidents qui rejettent cet accord. Mais également des exploitants forestiers en grande partie responsables de la déforestation de cette zone de l'Amazonie colombienne, des trafiquants de drogue et des criminels qui rançonnent les paysans «pour le compte des dissidents des FARC», selon M. Zuluaga, un membre du Parti libéral (centre droit).

Ces dissidents sont dirigés localement par Miguel Botache Santillana, alias «Gentil Duarte», l'un des principaux leaders de ces combattants en Colombie.

«Ce sont eux qui sont dans la zone, nous les gênons car ils veulent diriger ici comme par le passé», a ajouté le gouverneur.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x