VTT | Fundsmith Colin Mayer Tour 2021: Gregory Mayer succède à son cousin Alexandre

Avec le soutien de
Gregory Mayer posant fièrement avec son maillot jaune encadré de ses dauphins Yannick Lincoln (à g.) et Aurélien de Comarmond (à dr.) et Tom Armstrong représentant du sponsor-titre, Fundsmith. (Photos: Krishna Pather et Ulric Francois)

Gregory Mayer posant fièrement avec son maillot jaune encadré de ses dauphins Yannick Lincoln (à g.) et Aurélien de Comarmond (à dr.) et Tom Armstrong représentant du sponsor-titre, Fundsmith. (Photos: Krishna Pather et Ulric Francois)

Un Mayer peut en cacher un autre. Gregory a succédé à son cousin Alexandre au palmarès du Fundsmith Colin Mayer Tour. Après avoir endossé le maillot jaune de leader au terme de l’étape inaugurale, jeudi 7 octobre, Gregory Mayer aura parfaitement géré les deux étapes subséquentes pour s’offrir le premier succès majeur de sa jeune carrière. La dernière étape, samedi 9 octobre, un circuit de trois tours de 10 km chacun, a été remportée par Aurélien de Comarmond qui est venu coiffer Niels Hartmann sur la ligne.

C’est une étape très rapide qui est venue mettre un terme à cette sixième édition du Fundsmith Colin Mayer Tour. A l’entame de la première des trois boucles, le quatuor Gregory Mayer, Yannick Lincoln, Aurélien de Comarmond et Niels Hartmann prendra les devants. A l’entame du deuxième tour, le dernier nommé tentera une échappée en solitaire. Son avance atteindra la minute dans le troisième tour. Mais Aurélien de Comarmond, bien que victime d’une lourde chute, reviendra petit à petit sur le fuyard. Produisant une meilleure pointe de vitesse finale, Aurélien débordera Niels avant la ligne d’arrivée. Les deux coureurs furent crédités du même temps, soit 1h02:11. Yannick Lincoln compléta le podium 27 secondes plus tard juste devant le maillot jaune qui pouvait alors savourer son sacre.

Bien que retardée par un problème mécanique lors de cette ultime étape, Raphaëlle Lamusse est parvenue à conserver la première place en élites dames. (Photos: Krishna Pather et Ulric Francois)

Aurélien de Comarmond était perclus de douleurs, mais très heureux. «Après ma chute, j’avais la rage et elle m’a permis de me surpasser et venir remporter cette étape. Je suis d’abord revenu sur Yannick et Gregory et là j’ai réalisé que Niels était devant avec une avance. J’ai attaqué et j’ai tout donné. Lorsque j’ai revu Niels, cela m’a donné de l’espoir et j’ai pu revenir sur lui. Je suis content d’autant qu’hier (vendredi 8 octobre), une panne m’a fait perdre mes chances. Au fait, je visais cette dernière étape. Dans mon programme de la saison, j’avais mis le Colin Mayer Tour comme un de mes objectifs mais il y a une semaine je suis tombé malade. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre mais au final, je réalisé une très bonne performance avec une troisième place au général. Je félicite Gregory, Yannick et Niels. Il y a eu une belle bagarre», confia-t-il.

Gregory Mayer, de son coté, était soulagé d’avoir eu une dernière journée de course sans anicroche. «Aujourd’hui (samedi 9 octobre), le but était de conserver le maillot en évitant de prendre trop de risques et ne pas avoir de panne. Je ne voulais pas subir la course non plus et c’est pour cela que dans la première bosse, j’ai accéléré. J’ai distancé Yannick (Lincoln) de 10 à 15 secondes. Puis, j’ai vu que Niels voulait la victoire d’étape et j’ai laissé faire. Mon deuxième tour s’est fait dans la gestion. J’ai simplement contrôlé», dira-t-il, d’emblée.

Gregory Mayer a suivi Yannick Lincoln comme son ombre. Le maillot jaune n’a jamais été mis en doute.
(Photos: Krishna Pather et Ulric Francois)


 
Et quel effet cela fait-il d’inscrire son nom au palmarès de cette prestigieuse épreuve ? «Je me sens léger. Je ne réalise pas encore mais c’est sûr que cela fait plaisir parce que le Colin Mayer Tour est toujours un objectif pour moi qui aime tant le VTT. Je suis content d’avoir vécu cela à fond. Je suis arrivé au Village de course depuis mercredi et j’ai dormi sous la tente avec les amis. Cela est tout aussi important que la compétition et j’encourage tout le monde à vivre cette ambiance-là», répond-il.

Pour Gregory, c’est un rêve qui devient réalité. «Quand j’ai commencé la compétition, j’avais comme rêve de réussir et de faire partie des meilleurs.  Mon rêve est accompli.»

Evidemment, remporter une course de cette envergure n’arrive pas par hasard. Cela demande beaucoup de travail. «Cela implique beaucoup de sacrifices surtout quand on est marié et quand on a un enfant. Je dédie cette victoire à ma femme qui me soutient à 100%. Sans cela, rien n’aurait été possible. Je remercie aussi mon papa car c’est grâce à lui que je fais du vélo. C’est lui qui m’a initié», confie Gregory qui avait songé à mettre un terme à sa saison après le CMT mais qui a finalement décidé de s’aligner au Tour de Maurice du 2 au 6 novembre avec le BRSC-CSI Energy. «Ce sera difficile surtout avec les étrangers qui seront présents. Avec Alexandre (Mayer) qui sera en sélection, on n’aura pas vraiment de leader, donc je verrais si c’est possible de viser une victoire d’étape ou un maillot», conclut-il.

Aurélien de Comarmond (à dr.) déborde Niels Hartmann pour s’offrir cette troisième et dernière étape.
(Photos: Krishna Pather et Ulric Francois)

Notons que Raphaëlle Lamusse s’est imposée au général chez élites dames malgré des soucis mécaniques qui lui ont fait perdre beaucoup de temps lors de cette ultime étape. Heureusement qu’elle avait pris une bonne avance lors des deux premières étapes. Les vainqueurs des autres catégories sont Thomas Desvaux (Master 2 hommes), Olivier Rouillard (Master 3 hommes), Hubert Harel (Buffalo hommes), Géraldine Harel (Master 2 dames), Tanya Maurer (Master 3 dames) et Julien Desvaux (E-Bike).

Résultats

Etape 3 (30 km)
1.Aurélien de Comarmond 1h02 :11 ;
2. Niels Hartmann m.t ;
3. Yannick Lincoln 1h02:38 ;
4. Gregory Mayer 1h02:39;
5. Thierry David 1h05:41

Classement général final

Scratch

1.Gregory Mayer 4h37:21;
2. Yannick Lincoln 4h39:38;
3. Aurélien de Commarmond 4h42:22 ;
4. Julien Desvaux 4h58:49;
5. Niels Hartmann 5h00:09;
6. Thibault D'Unienville 5h02:45;
7. William Piat 5h03:19;
8. Torea Celestin 5h03:49 ;
9. Thomas Desvaux 5h06:16 ;
10. Sacha Lagesse 5h07:37

Elite hommes
1.Gregory Mayer 4h37:21;
2. Yannick Lincoln 4h39:38;
3. Aurélien de Commarmond 4h42:22 

Master 2 hommes
1.Thomas Desvaux 5h06:16 ;
2. Simon Desvaux 5h10:08 ;
3. Dominique Lebon 5h25:31

Master 3 hommes
1.Olivier Rouillard 5h24:23;
2. Christophe Harel 5h32:12;
3. Mathieu Rivet 5h42:35

Buffalo hommes (+90 kg)
1.Hubert HAREL    5h45:55;
2 Thomas Lenoir 6h15:37;
3. Dylan Bodenstein 6h39:57

Elites dames
1.Raphaëlle Lamusse 5h52:01 ;
2. Celia Halbwachs 6h10:16 ;
3. Camille Chasteau 6h47:42

Master 2 dames
1.Géraldine Harel 6h14:06;
2. Carlien Engelbrecht 6h57:12;
3. Josephine Henry 7h43:12

Master 3 dames
1.Tanya Maurer 7h38:49 ;
2. Inge Schabort 8h07:57 ;
3. Lizelle Pauw 8h31:00

E-Bike
1.Julien Desvaux 4h58:49 ;
2. William Bruce Morkel 6h13:10 ;
3. Jacky Tang 6h48:33

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x