Covid-19: le Tocilizumab et le Remdesivir utilisés pour le traitement des patients positifs ?

Avec le soutien de

L’État a lancé un appel d’offres pour l’achat des médicaments Tocilizumab et Remdesivir pour traiter le Covid-19. Si l’on privilégiait auparavant la prévention avec la vaccination, il semble que l’accent soit désormais mis aussi sur le traitement. Même si l’on nous dit que ces médicaments seront juste stockés… 

Selon le Dr Zouberr Joomaye, porte-parole du National Communication Committee, ces médicaments seront bel et bien achetés par le gouvernement mais ne seront pas utilisés régulièrement dans un premier temps. Ils ne le seront que si le médecin traitant en décide, pour des cas en particulier. «On ne remet pas en cause la vaccination. Ce sera les deux. De plus, il n’y a pas de contre-indication pour les personnes vaccinées. Elles pourront donc également en bénéficier.» 

Le Senior Advisor au bureau du Premier ministre soutient aussi qu’en 2020, 350 personnes avaient été traitées à l’hydroxychloroquine mais que son utilisation a été interrompue en attendant des résultats de tests cliniques plus massifs, avec au moins 10 000 personnes. Le Tocilizumab est fabriqué aux États-Unis et est approuvé par la Food and Drug Administration (FDA), alors que le Remdesivir, qui est aussi un médicament américain, est également produit en Inde en générique. 

De son côté, le Dr Vasantrao Gujadhur, ancien directeur des services de santé, se dit satisfait que le Tocilizumab soit introduit à Maurice. «C’est un anticorps monoclonal qui a fait ses preuves, notamment aux États-Unis. Les anticorps monoclonaux sont utilisés très tôt pour éviter les hospitalisations et les décès et est efficace à 80 % même si ce traitement coûte cher.» 

Aux États-Unis, les anticorps monoclonaux sont «free of charge» et sont administrés principalement à des personnes âgées et vulnérables. Ils ont aussi démontré que les personnes vaccinées peuvent également y avoir recours, cela aide leur système immunitaire en prévenant des formes graves du Covid-19. «Mais ces médicaments ne sont nullement des remplaçants aux vaccins, souligne le Dr Vasantrao Gujadhur. Même si l’Organisation mondiale de la santé a donné son feu vert pour ce traitement en particulier.» 

Nous avons sollicité le Dr Farhad Aumeer, député du Parti travailliste, qui a, à de nombreuses reprises, demandé au ministre de la Santé pourquoi l’on n’utilisait pas le Remdesivir. Il nous dit qu’il est heureux de constater que le gouvernement ait accepté de prendre en considération sa demande. Pour lui aussi, ce médicament ne remplace pas le vaccin et pourrait être utilisé même par les vaccinés. Il rappelle que Navin Ramgoolam a été traité par le Remdesivir et s’en est sorti. Pour rappel, le leader rouge n’est pas vacciné. 

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x