Dans la presse du… 4 octobre 1979: l’unique rescapé d’un naufrage retrouve la terre ferme

Avec le soutien de
Souffrant de brûlures, causées par une insolation, Kim Mc Pherson a été transporté en clinique.

Souffrant de brûlures, causées par une insolation, Kim Mc Pherson a été transporté en clinique.

L’arrivée, à Maurice, du rescapé d’un naufrage est rapportée par l’express du jeudi 4 octobre 1979. Kim Mc Pherson, unique rescapé du naufrage de l’Induna, est arrivé à Maurice la veille à 17 h 40. Il a été accueilli par un représentant du Budget Cargo, agent mauricien du caboteur sud-africain. Mc Pherson a aussitôt été conduit à la clinique Darné. Il souffre de plusieurs brûlures au corps, causées par une insolation, et avait les pieds bandés. 

Mc Pherson avait été recueilli samedi, soit 24 jours après le naufrage de l’Induna, par le navire grec Constantia à quelque 600 milles au large de la côte sud de Madagascar. Ce navire fait route vers le Japon avec une cargaison de charbon à bord. 

Il s’est arrêté à quelque 6 milles au large de la rade le 3 octobre pour débarquer Mc Pherson. Le rescapé a été transbordé sur le Dorade, bateau pilote de la Mauritius Marine Authority. Le Dorade avait quitté la rade à 16 heures avec à son bord un représentant du Budget Cargo, un officiel du ministère de la Santé et un officiel du service de l’Immigration. 

Aussitôt arrivé à terre, Mc Pherson a été assailli par les journalistes et les photographes de presse. Il avait bonne mine après cette incroyable épopée et se déplaçait par ses propres moyens, il portait un short kaki et une blouse blanche. 

Un journaliste américain, David Boyle, du groupe Beecham, s’est enquis aussitôt de la possibilité d’avoir son histoire en exclusivité et l’a conseillé de ne rien signer à cet effet avant d’avoir examiné son offre. Certaines indications voulaient que le frère de Kim Mc Pherson avait déjà accepté l’offre de Rs 84 000 (12 000 Rands) d’un magazine sud-africain pour les droits exclusifs concernant le récit du rescapé. Kim Mc Pherson ne savait vraisemblablement rien de ce deal sud-africain et semblait s’intéresser à la proposition de l’Américain. Encadré du représentant du Budget Cargo et du journaliste étranger, il s’est dirigé vers une voiture mise à sa disposition par la firme mauricienne pour être acheminé vers la clinique Darné à Curepipe. 

L’Induna, caboteur sud-africain, avait quitté l’Afrique du Sud à la fin du mois d’août avec une cargaison de 1 776 tonnes de marchandises diverses en direction de l’île Maurice et devait atteindre Port-Louis le 8 septembre. Il a cependant été pris dans une mer démontée alors qu’il croisait au large de Madagascar et a coulé le 5 septembre à quelque 25 milles au sud de la Grande île. 

Mc Pherson s’est joint à l’équipage de l’Induna en Afrique du Sud et se proposait de venir prendre livraison de son yacht le Symbol qui était en réparation au chantier maritime de Taylor Smith & Co. Il était employé comme premier officier à bord du caboteur. Des recherches entreprises pour retrouver les 17 autres membres de l’équipage de l’Induna se sont révélées vaines et on entretient peu d’espoir de les retrouver vivants. 

Aussitôt le départ de Mc Pherson pour la clinique, un représentant de l’agent de l’Induna s’est rendu à bord du Dorade en compagnie des membres de la force policière pour prendre livraison du radeau de sauvetage du rescapé. Le radeau a été transporté au poste de police du port.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x