Téléphonie: Whatsapp inutilisable sur des smartphones dans deux mois

Avec le soutien de

L’obsolescence programmée des smartphones, l’amélioration des fonctionnalités et les systèmes d’exploitation qui sont remplacés par d’autres. Autant de raisons qui poussent Facebook à abandonner la compatibilité de son application mobile WhatsApp sur des smartphones.

À partir du 1er novembre, des utilisateurs de WhatsApp se verront privés de l’application, à moins qu’ils ne changent de smartphone. Cela concerne des modèles Android ainsi que des modèles sous IOS. Tous les smartphones avec Android 4.0.4 ou une version antérieure ne seront plus compatibles avec l’application de messagerie. De même pour les iPhones avec iOS 9 ou une version antérieure.

En d’autres mots, les modèles concernés sont les Samsung Galaxy S2, S3 Mini, Trend II, Trend Lite, Core ou encore Ace 2, les LG Optimus F7, F5, L3 II Dual, F7 II ou encore F5 II, le Sony Xperia, les Huawei Ascend Mate et Ascend D2. Du côté d’Apple, les téléphones concernés sont les iPhones SE, 6S et 6S Plus. Ceux possédant ces modèles doivent absolument changer de smartphone pour pouvoir continuer à utiliser WhatsApp.

Selon plusieurs sites web, WhatsApp pourrait continuer d’être accessible sur ces smartphones mais les fonctionnalités, la qualité du service et le support technique ne serait plus assurés rendant inutilisable l’appli au bout de quelque temps. Pour continuer à utiliser l’appli, les smartphones doivent avoir une version d’Android 4.1. En d’autres mots, une mise à jour logicielle est possible sur certains modèles, mais dans le pire des cas, il faut passer à un modèle plus récent, soit la version 10.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x