3e crime passionnel en six jours: Selvina tuée par un amant jaloux

Avec le soutien de

Des officiers de la police scientifique sur le lieu du crime hier, jeudi 30 janvier, à Surinam. Selvina Seeneevassen (en médaillon) a été tuée sous les yeux de ses enfants.

En liberté conditionnelle pour avoir poignardé son mari, Selvina Seeneevassen, 26 ans, a été tuée de la même façon par son amant hier, jeudi 30 janvier. Celui-ci, Vijay Kumar Ramnial, n’a pas apprécié qu’elle ait contracté un nikah, alors qu’il était en détention.

Elle est morte de la même façon qu’elle aurait tué son mari il y a 16 mois. En liberté conditionnelle pour ce crime, Selvina Seeneevassen, 26 ans, a rendu l’âme dans l’après-midi d’hier, en route vers l’hôpital Jawaharlal Nehru, à Rose-Belle, quelques minutes après avoir été poignardée par son ancien amant, Vijay Kumar Ramnial.

Âgé de 43 ans, ce récidiviste notoire fiché à Rivière-du-Rempart a entretenu une liaison d’un peu plus de huit mois avec la jeune femme. Après la mort de son époux, le boulanger Yogen Seeneevassen, 27 ans, dans la nuit du dimanche 23 septembre 2012 à La Clémence, Selvina a déménagé à Surinam avec ses trois enfants. Elle habitait une maison que Vijay Kumar Ramnial avait louée pour elle.

Il y a plus d’un mois, Vijay Kumar Ramnial a été arrêté par la police pour cambriolage et placé en détention préventive. Libéré grâce à la caution payée par le père de Selvina Seeneevassen il y a une semaine, il est entré dans une colère noire en apprenant que la jeune femme avait contracté un nikah, un mariage religieux, avec le propriétaire de la maison, Sameer Bodhee. Ce dernier, fiché comme récidiviste au Sud, s’est rapproché de la jeune femme quand Vijay Kumar Ramnial s’est retrouvé à l’ombre. Il était l’opposé de son rival.

Alors que Vijay Kumar Ramnial ne cessait de maltraiter la jeune femme et de lui soutirer la pension qu’elle touchait au nom de ses enfants orphelins, Sameer Bodhee se montrait prévenant, ce qui a débouché sur le mariage religieux. Cette union devait être scellée au civil dans un mois.

De nouveau en liberté, Vijay Kumar Ramnial concoctait sa vengeance. Il était fou de rage, ayant abandonné son épouse et ses enfants pour Selvina Seeneevassen. Profitant de l’absence de Sameer Bodhee, parti à son traitement à la méthadone vers les 13 heures, il s’est engouffré chez les nouveaux mariés.

D’après les premiers éléments de l’enquête, l’habitant de Rivière-du-Rempart a pris Selvina Seeneevassen en chasse et lui a planté un couteau dans la poitrine, sous les yeux de ses enfants âgés de 2, 4 et 6 ans. La lame a transpercé le cœur de la jeune femme, a indiqué le n° 2 du service médico-légal de la police, le Dr Maxwell Monvoisin, à l’issue de l’autopsie hier.

Aussitôt après l’agression, Vijay Kumar Ramnial a téléphoné à la soeur de Selvina Seeneevassen pour lui annoncer la nouvelle. «Ki to dir sa sirpriz la !» lui a-t-il lancé avant de raccrocher, tout en menaçant sa famille de représailles. Il s’est ensuite enfui à bord de sa vieille Mercedes.  L’alerte donnée, la police du Nord a été sollicitée par la Criminal Investigation Division de Souillac et la Major Crimes Investigation Team pour retrouver le suspect. Les hommes de l’assistant-commissaire de police Devanand Reekoye l’ont cerné quelques heures plus tard dans un village tombant sous leur juridiction.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires