Métro à Vacoas: la métamorphose

Avec le soutien de
Si Devianee Ramchurn et Lewis Navette estiment que l’arrivée du métro à Vacoas est une bonne chose, Cyril Dadard, lui, pense que ce n’était «pas nécessaire».

Si Devianee Ramchurn et Lewis Navette estiment que l’arrivée du métro à Vacoas est une bonne chose, Cyril Dadard, lui, pense que ce n’était «pas nécessaire».

De l’aveu des habitants eux-mêmes, Vacoas est une ville ‘morte’. Où les maisons de jeux sont plus nombreuses que les loisirs. Comment, dans ce cas, accueille-t-on l’arrivée du métro ?

Les travaux de la phase 2B du métro express, de Quatre-Bornes à Curepipe, progressent à vue d’oeil. Selon les chiffres fournis par la cellule de communication de Metro Express Ltd (MEL), 72 % des travaux sont achevés sur ce tracé. Et l’une des villes en cours de métamorphose est Vacoas. Il y a deux ans, les habitants décrivaient leur ville comme un «mirage», un «désert urbain», où les «rues sont vides», où «ça tourne au ralenti», qui est d’un «mortel ennui» en raison du manque cruel de loisirs, d’activités. Depuis, les travaux du métro express sont venus envahir cette ville, qui, avec sa jumelle Phoenix, compte une population de 106 912 habitants, de son manteau de poussière. Depuis, la «ville morte» espère un nouveau souffle.

Si les travaux de réaménagement des utilités publiques et la construction de drains ont pris fin sur une bonne partie du tracé, des déviations routières à l’avenue Sivananda, qui relie St.-Paul à Vacoas, font partie du quotidien des habitants depuis le 27 septembre. Une visite des lieux permet de constater l’avancement des travaux. Par exemple du côté de Sadally, le constructeur Larsen & Toubro (L&T) procède actuellement à l’aménagement des drains. Il nous revient que certains travaux sont effectués en soirée «pou koul inpé béton» et pour ne pas gêner le trafic.

À Vacoas, des pylônes pour alimenter les trams en électricité ont déjà été installés. Le plus grand changement à venir sera visible au niveau de la jonction la plus fréquentée de la ville, avec la gare routière d’un côté et le marché de l’autre. La nouvelle configuration routière se fera par étapes, comme cela a été le cas à Beau-Bassin, pour éviter d’importantes fermetures de routes et autres déviations.

À la fin des travaux, la circulation au niveau de cette jonction sera contrôlée par des panneaux de signalisation. Plus bas, en direction de Palmerstone, le constructeur procède à la pose des rails. Il faudra attendre d’ici la fin de l’année pour en voir en centre-ville. D’ici fin 2022, les Vacoassiens pourront ainsi à leur tour prendre le métro, en même temps que les Curepipiens. Cependant, MEL confie qu’il se pourrait que les opérations soient lancées jusqu’à Phoenix d’ici mi-2022.

Autre développement à venir : le Vacoas Urban Terminal. Le marché, une partie des locaux de la Special Mobile Force (SMF), entre autres, seront démolis pour faire place à une gare moderne, multi-fonctionnelle et plus grande. Elle abritera le nouveau marché de Vacoas ainsi que des foodcourts. Quant à la gare, elle sera un centre intermodal car elle intègrera la gare routière et celle du métro.

D’ici là, que pensent les habitants de Vacoas de ce nouveau mode de transport ? Comment accueillent-ils ces gros travaux d’infrastructures dans leur ville ? Poussière, bruit, embouteillages ne semblent pas déranger Lewis Navette, qui accueille favorablement le tram dans sa ville. Il bouillonne d’impatience. «C’est un bon développement. Ce moyen de transport facilitera nos vies. C’est une bonne initiative.» Devianee Ramchurn, debout devant son magasin de vêtements, abonde dans le même sens. «On est content. Beaucoup de personnes font face à des problèmes de transport. Cela rendra notre ville plus vivante.»

De son côté, Cyril Dadard estime que le métro «pa ti neseser. Kot mwa li pas devan mo laport. Pu lezot mo pa truv linteré. Dimounn ki res Henrietta ek Allée-Brillant, par examp, bis pas kot zot pou al Porlwi. Ki pou fer ar métro ?» lance l’habitant de Sadally. Pour lui, il s’agit d’un gaspillage de fonds publics. «Kontinyé fer lakaz pou dimounn maléré resté. Pé gaspiy larzan ankor. Ed maléré plito.»

Entre enthousiasme et réticence chez certains, en tout cas, les travaux eux avancent à la vitesse grand V à Vacoas…

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x