Délit de fuite mortel: trois chefs d’accusation contre le conducteur

Avec le soutien de
La voiture, qui a percuté Poospanan Ramessur.

La voiture, qui a percuté Poospanan Ramessur. 

Le conducteur impliqué dans un délit de fuite, qui a coûté la vie à Poospanan Ramessur, a été traduit devant le tribunal de Pamplemousses, hier. Trois accusations provisoires ont été logées contre Shehzad Ellahebox : homicide par imprudence, culpable ommission et concealing corpse. La police a objecté à la remise en liberté conditionnelle de ce «helper» de 35 ans, domicilié à Plaine-des-Papayes. Il a été reconduit en cellule policière. 

Le trentenaire avait renversé mortellement Poospanan Ramessur, 78 ans, tôt le matin, dimanche, à Morcellement St-André. Le septuagénaire, habitant Dagotière, qui souffre d’Alzheimer, était porté manquant depuis le 24 septembre. Ses proches avaient signalé sa disparition au poste de police de St-Pierre. 

La police de Plaine-des-Papayes avait reçu une information à l’effet que le corps d’un homme gisant avec des blessures avait été retrouvé sur un terrain en friche à Morcellement St-André. 

Dans sa version des faits, en présence de son homme de loi, Shehzad Ellahebox a expliqué avoir percuté le piéton sur la route principale vers 5 h 20. Pris de panique, il s’est enfui et a emprunté une ruelle. Lorsqu’il a remarqué que le corps de la victime était accroché au pare-choc arrière de sa voiture, il a traîné le défunt jusqu’à un terrain vague. Shehzad Ellahebox s’est ensuite constitué prisonnier dans la journée de dimanche.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x