Hausse du Liquified Petroleum Gas: ça sent le gaz pour les consommateurs

Avec le soutien de
Il y a de forte chance que la bonbonne de gaz coûte plus cher dans les semaines à venir. © Beekash Roopun

Il y a de forte chance que la bonbonne de gaz coûte plus cher dans les semaines à venir. © Beekash Roopun

Au pays dirigé par Narendra Modi par exemple, il y a eu deux hausses en l’espace de 15 jours. La dernière en date est survenue le 1er septembre. À la State Trading Corporation (STC), un cadre affirme suivre la situation. «Bien évidemment, nous sommes au courant de l’évolution du prix du gaz ménager. Nous suivons la situation pour connaître la tendance et son impact», dit-il. 

Le LPG, c’est-à-dire, le propane et le butane, que Maurice achète sur le marché singapourien est contrôlé par le Saudi Contract Price. En août de cette année, à son niveau le plus haut, le propane était commercialisé à 660 dollars la tonne métrique contre 360 dollars la tonne l’année dernière. Le butane a également connu une hausse massive, de 345 dollars à 658 dollars la tonne métrique. 

Les consommateurs mauriciens paieront-ils le gaz plus cher prochainement ? À cette question, le cadre de la STC affirme que l’organisme attend la date de clôture du 22 septembre pour étudier les propositions après qu’un exercice d’appel d’offres a été lancé, le 3 septembre, pour le transport du LPG jusqu’à Port-Louis pour la période allant du 1er novembre 2021 au 31 octobre 2022. «Nous devons voir ces que les soumissionnaires nous proposent», déclare notre interlocuteur. 

Il ajoute que pour ne pas pénaliser les consommateurs, le gouvernement subventionne «fortement» le gaz ménager à Maurice qui se vend à Rs 180 la bonbonne de 12 kilos depuis juin 2020. «À la lumière de tout développement, le gouvernement décidera s’il faut augmenter la subvention ou pas», déclare notre interlocuteur. Selon certains observateurs du secteur de l’énergie, la STC n’a plus l’argent nécessaire pour subventionner la bonbonne de gaz à elle seule. Cette institution avait une réserve de Rs 3,6 milliards, mais ayant perdu l’affaire qui l’opposait à Betamax, une somme de Rs 2 milliards a été transférée sur le compte du gouvernement pour contribuer au paiement de la réclamation, de Rs 5,68 milliards, sans compter les frais juridiques et de la cour. La somme restante servira à son fonctionnement. Comme d’autres institutions gouvernementales, elle a aussi contribué pour financer le Budget. 

Le cadre de la STC nous fait comprendre que si le gouvernement décide de subventionner le gaz ménager, il saura où trouver l’argent. Nous avons essayé d’avoir un membre du gouvernement, mais en vain. 

D’ailleurs, il faut aussi rappeler que les automobilistes contribuent Rs 4,20 pour chaque litre de carburants acheté afin de subventionner le riz, la farine et le gaz ménager. Donc, avec une consommation d’environ 400 millions litres de carburants (l’essence et le diesel) par année, le gouvernement récolte Rs 1,68 milliard par an pour subventionner ces produits. 

Selon un spécialiste, le risque que le LPG se commercialise à un fort prix pendant les prochains mois est réel en raison d’une décision géopolitique. D’ailleurs, depuis quelques jours, des journaux anglais craignent qu’il y ait une pénurie de gaz pendant l’hiver. Conséquence : le prix de ce produit risque de flamber. Une décision de la Russie, explique l’expert en énergie, a fait effet boule de neige. «Ce pays est un des principaux fournisseurs du Liquid naturel gas (LNG) en Europe qui passe par des pipelines. Depuis quelque temps, il a réduit sa distribution aux pays concernés. Cette décision a impacté sur la production d’électricité et du fertilisant en Europe, par exemple. Le prix du LPG a aussi été impacté par cette situation affectant le marché mondial. Il est vrai notre gaz vient de l’Extrême-Orient, mais le prix y a aussi augmenté.» 

D’après son analyse, la hausse du prix de LPG combiné à l’appréciation du dollar est, malheureusement, une «perfect storm» pour secouer les consommateurs.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x