Seringues, fioles de sang, médicaments «poussent» sur un terrain en friche

Avec le soutien de

Les habitants de Camp-Levieux sont sous le choc. Des seringues, médicaments et fioles de sang ont été retrouvés près d’un terrain de football de la localité. Ces habitants ne cessent de penser à ce qui aurait pu arriver si des enfants étaient tombés sur ces déchets médicaux.

En effet, le matin du dimanche 13 septembre, le président des forces-vives de Camp-Levieux, Fleuriot Flore, a été appelé pour se rendre sur un terrain en friche, qui se trouve derrière le terrain de football de la localité. Il a constaté que des déchets médicaux avaient été jetés sur place. Environ une centaine de seringues et une cinquantaine de fioles de sang et de médicaments, entre autres, ont été découverts sur ce terrain.

Selon Fleuriot Flore, c’est la première fois que cela arrive et ce serait le résultat de l’incivisme de certains, qui depuis quelque temps se servent de ce terrain en friche pour venir jeter des détritus. «Depuis l’année dernière, ceux qui travaillent sur le projet du métro ont eu l’autorisation de venir jeter de la terre et des rochers ici mais d’autres ont aussi commencé à s’en servir comme dépotoir», explique Fleuriot Flore. Il affirme que depuis dimanche les autorités ont été informées mais que ce n’est qu’hier, mardi 14 septembre, qu’une équipe est venue pour enlever ces déchets médicaux.

Selon une source policière, le ministère de la Santé, la police de la région, celle de l’environnement et la municipalité collaborent en amont pour mettre la main sur le ou les coupables. «Jusqu’ici, nous ne savons pas si cela provient d’un hôpital, d’une clinique ou encore d’un laboratoire mais l’enquête a commencé et tous les déchets médicaux ont été évacués», indique-t-on. Du côté de la Santé, nos questions sont restées sans réponses.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x