Covid-19 - 8 bébés contaminés dans un shelter: comment ?

Avec le soutien de
[Photo D'illustration]

[Photo D'illustration]

L’inquiétude plane depuis que la nouvelle est tombée. À hier, huit bébés de moins de trois ans et sept employés d’un shelter du Nord ont été testés positifs au Covid-19. Le stress a envahi l’abri depuis vendredi, après que des enfants ont commencé à tomber malade.

Selon nos sources, il y a d’abord eu l’admission d’un bébé d’un an et demi à l’hôpital du Nord, vendredi. Par la suite, un deuxième enfant a été admis au même établissement hospitalier. Il s’agit d’un bébé de neuf mois. Le premier, explique une source sûre, aurait quitté l’hôpital hier après-midi, sa santé étant stable. Concernant le bébé de neuf mois, qui a lui aussi été testé positif au virus samedi, il est toujours au SSRNH. Il est arrivé avec de la fièvre et les bronches encombrées, mais il se portait mieux et était sous observation, à l’heure où nous mettions sous presse hier. Il devrait quitter l’hôpital aujourd’hui, mercredi 15 septembre.

Par la suite, un exercice de dépistage a été effectué à l’abri, où les tests se sont révélés positifs sur six autres bébés ainsi que sept employés du shelter. Si les deux premiers bébés ont été admis à l’hôpital du Nord, les six autres sont en isolement dans le centre et les employés en auto-isolement chez eux. Stéphanie Anquetil, députée du Parti travailliste, soutient ne pas savoir exactement quels sont les protocoles mis en place pour les shelters où des cas positifs sont détectés malgré ses nombreuses tentatives à l’Assemblée nationale. «Ces petits sont vulnérables et très fragiles. Selon mes renseignements, il semblerait que les bébés en isolement ne bénéficient pas d’une surveillance médicale. Ces derniers sont des enfants qui ont été retirés de la garde de leurs parents. Sé bann zanfan dimounn... Il était de la responsabilité du ministère de les protéger.»

Elle est choquée par cette situation qui lui fend le cœur. En effet, jusqu’ici, aucun protocole n’a été annoncé au niveau du ministère de la Santé, concernant les shelters. La seule fois où les abris pour enfant ont été cités, c’est lors de la conférence de presse du NCC, le vendredi 13 août, quand le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, avait annoncé que les abris pour enfants feraient partie des nouveaux endroits considérés comme «restricted areas» pour les non-vaccinés. Et que cela aurait pris effet à partir du 21 août et du 13 septembre, respectivement pour Maurice et Rodrigues.

Cependant, après cette déclaration, aucune autre annonce publique n’a été faite sur les protocoles, entre autres. Comment ces enfants ont-ils pu être contaminés ? Selon la députée rouge, cette contamination doit avoir été causée par un des membres du personnel qui sont en contact direct avec les petits. «Car les shelters sont des “restricted areas” et même les parents ne peuvent pas rendre visite à leurs enfants en ces lieux. C’est la seule façon plausible.»

Est-ce que ces enfants sont en danger avec le Covid-19 ? Selon un pédiatre que nous avons contacté, non. «La forme actuelle de Covid-19 que nous avons à Maurice en ce moment n’est pas un danger pour les bébés ou encore les enfants en comparaison aux variants dans les autres pays. Il y en a qui présenteront de faibles symptômes qu’on peut soigner mais la plupart sont asymptomatiques.»

Au niveau de l’Ombudsperson for Children, une source souligne que le protocole est clair. Dès qu’un cas est détecté dans un shelter, le ministère de la Santé est alerté et les enfants transférés à l’hôpital, ensuite les lieux sont désinfectés et les enfants et employés placés en isolement, s’ils n’ont pas de symptômes majeurs. Celle-ci affirme également ne pas connaître les sources de la contamination à l’abri en question, étant donné que le Covid-19 se répand tellement rapidement et que désormais le «contact tracing» devient plus difficile.

Du côté du ministère de la Santé, aucun préposé n’a fourni de détail à ce sujet pour l’heure. Contactée, la ministre de l’Égalité du genre et du Bien-être de la famille, Kalpana Koonjoo-Shah, a affirmé que depuis vendredi dernier son ministère a été mis au courant de la contamination au Covid-19 d’un membre du personnel et d’un bébé au shelter. Selon cette dernière, toutes les procédures ont été appliquées. Une équipe médicale, envoyée par le ministère de la Santé, est de garde pour veiller sur la santé des six bébés asymptomatiques en isolement au shelter.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x