Des œuvres mauriciennes visibles en France

Avec le soutien de

Cette semaine a été inaugurée, en France, une exposition internationale itinérante. Plusieurs artistes locaux y participent.

Le Carré Culturel, association française ayant pour but de promouvoir la culture, organise actuellement, et ce, jusqu’en 2022, une exposition itinérante en France. Cette exposition regroupe plus de 600 œuvres de 48 pays, dont Maurice. Plusieurs artistes locaux, à savoir Said Aniff Hossanee, Gilberte Marimootoo Natchoo, Jean-Yves L’Onflé, Daniella Eole, Nishal Purbhoo et Wendy Alber, Mauricienne vivant en Allemagne, participent à cette exposition internationale et intergénérationnelle.

«Depuis le premier confinement, l’année dernière, je ne pouvais plus intervenir dans les écoles avec mon projet Les doux pinceaux où les enfants étaient invités à faire leur autoportrait en se basant sur leur photo. Je me suis dit que les enfants et les adultes du monde entier vivent la même situation. Je me suis demandé quels enseignements positifs pourrions-nous tirer de cette période de crise ? Qu’en serait-il de notre approche de la consommation, de la solidarité, de la préservation de l’environnement, de l’idée même des frontières, dans le monde de demain ? Aujourd’hui, on attend demain. Pourquoi ne pas dessiner ce demain, pour faire une exposition après… et partager nos imaginaires», explique Josyane Dufour, présidente de l’association Carré Culturel et organisatrice de cette exposition. C’est ainsi qu’a pris naissance le projet Demain d’ici et d’ailleurs - Liberté créative, une exposition itinérante sur le thème des visions croisées du monde de demain, à travers des dessins du monde entier.

Une exposition colorée, qui se veut un projet positif et plein d’espoir, et ce, malgré le contexte de crise sanitaire et économique dans lequel nous vivons et qui perdure. Fort d’un partenariat avec la Fédération internationale d’échanges culturels et touristiques, Demain d’ici et d’ailleurs - Liberté créative, regroupe ainsi des œuvres, toutes techniques confondues, de 48 pays dont l’Afrique du Sud, l’Albanie, l’Algérie, l’Allemagne, le Brésil, le Burkina Faso, le Cambodge, les Émirats Arabes Unis, le Japon, le Pérou, le Sénégal et l’Ukraine, entre autres. «Partageons, créons et retrouvons-nous autour de cette proposition, celle de s’épanouir ensemble et d’offrir au monde, qui nous entoure, une image positive nouvelle et surprenante», fait ressortir Josyane Dufour.

Said Aniff Hossanee a été le premier artiste contacté par Josyane Dufour. «Vu que je suis un artiste ayant des contacts à l’international, j’ai pu la mettre en relation avec différents artistes de la Malaysie, de l’Inde, de la Chine, de la Thaïlande et du Vietnam, entre autres. J’en ai également parlé à des artistes mauriciens, qui ont également participé à cette exposition. Nous sommes une île et il y a cette nécessité d’aller vers l’ailleurs. Avec la pandémie, nous, les artistes, nous sommes comme en cage, mais nous avons besoin de cette interaction avec d’autres artistes, d’autres cultures. Pour la présente exposition, les oeuvres ne seront pas exposées en tant que telles mais cela fait plaisir et c’est un honneur de participer à cette exposition itinérante.»

Demain d’ici et d’ailleurs - Liberté créative, est une aubaine pour les artistes mauriciens. «Je tiens d’abord à remercier Said Aniff Hossanee, qui m’a mis en contact avec Josyane Dufour et avec laquelle j’ai fini par me lier d’amitié. À mon tour, je l’ai mise en contact avec d’autres artistes de Maurice et d’ailleurs. Josyane Dufour est une personne très motivée, son initiative est très belle également. À l’heure où les artistes sont sous la vague à cause de la pandémie, participer à une exposition internationale est une opportunité car elle permet une connexion entre les artistes du monde entier», souligne Gilberte Marimootoo Natchoo.

Cette exposition accorde une visibilité internationale à nos artistes. «Je suis très connu à Maurice et moins à l’international. Cette exposition m’offre la possibilité de me faire connaître et de connaître aussi d’autres artistes internationaux. C’est une opportunité pour l’art mauricien d’être visible à l’international», souligne Jean-Yves L’Onflé. Pour Daniella Eole, le concept de cette exposition itinérante est très intéressant. Cette artiste, qui propose essentiellement du Finger art, compte sur cette plateforme pour mieux vulgariser son art.

De son côté, Nishal Purbhoo souligne que «nous avons également fait une exposition, dans ce même esprit, au début de l’année et elle regroupait 26 pays. Ces expositions internationales sont toujours très intéressantes pour les artistes, surtout que celle-ci englobe plus d’une quarantaine de pays. J’ai été le dernier à faire partie de cette aventure et je suis ravi d’avoir pu y participer».

L’exposition Demain d’ici et d’ailleurs - Liberté créative s’est ouverte cette semaine et se poursuivra dans divers villages de la région et lieux culturels emblématiques de Libourne, commune du Sud-Ouest de la France dans le département de la Gironde. «Toutes les œuvres défileront sur un écran géant, certaines seront imprimées et plusieurs originaux, seront exposés sur le site en intérieur comme en extérieur mais tout dépendra du temps», explique Josyane Dufour. Ce projet permet également de sensibiliser un large public à la production artistique et «d’amener à une réflexion partagée sur la solidarité et l’interculturalité comme piliers de l’après-Covid-19». Demain d’ici et d’ailleurs - Liberté créative sera visible jusqu’en 2022.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x